Isolant minéral : le verre cellulaire © Michael Comerford, Creative Commons.

Isolant minéral : le verre cellulaire

Appelé « foamglas » aux É-U., c’est un matériau avec une durabilité exceptionnelle.

Écohabitation 1 octobre 2012 16:51

* C’est quoi ? Le verre cellulaire est une mousse rigide obtenue en faisant augmenter le volume du verre lorsqu’il est en fusion. Il est fabriqué à partir de sable siliceux largement disponible sur notre planète.

* Formes possibles. Mousse de verre en panneaux (attention à la manipulation, ils sont fragiles).

* Parties de la maison concernées. Planchers et toitures.

* Principaux fabricants : Valbor Industries, EMCO div. Matériaux de construction BP Canada, Matériaux spécialisés Louiseville.

* Sa disponibilité au Québec. Disponible chez les détaillants.

* Son coût. Onéreux.

* Installation. Facile, ne pas oublier de faire les joints !

* Sa performance. Pouvoir isolant inférieur aux autres isolants (0.18 par cm, soit R-2,6 par pouce), il est imperméable à l’air et à la vapeur d’eau. Durabilité exceptionnelle mais relativement fragile, il nécessite donc un bon support.

* Ses propriétés insonorisantes et anti-feu. Très bon comportement au feu. Propriétés anti-bruit satisfaisantes.

* Son bilan environnemental. Point faible de cet isolant, la fabrication et la transformation du verre nécessitent énormément d’énergie grise et les fabricants nord-américains n’utilisent pas encore de verre recyclé pour sa fabrication.

* Son bilan santé. Aucun impact sur la qualité de l’air intérieur.

* Verdict d’Écohabitation. Un bon isolant pour sa durabilité remarquable et son absence d’effet nocif sur la santé, ce produit souffre néanmoins d’un coût élevé autant du point de vue économique qu’écologique.

Commentaires (1)

Micharl 1 avril 2014 15:49

Salut,

Ou je peux trouver de l’isolant-mineral-verre-cellulaire dans le Bas St Laurent?

Merci,

Rechercher...