La plinthe électrique, ce fameux « calorifère électrique » est le système de chauffage le plus répandu au Québec. Peu dispendieux, rapide à installer, il semble par contre en embêter plus d'un avec ses vibrations, ses tintements, ses coups et ses craquements réguliers.

Ces derniers temps, c’est l’une des questions les plus populaires à notre service d’assistance en ligne: que faire avec ces plinthes électriques qui craquent lorsqu'elles fonctionnent ? Comment régler le problème de ce bourdonnement aigu incessant ?

Les plinthes se plaignent. Est-ce normal ?

Les plinthes chauffantes émettent souvent divers bruits. Ces claquements et ces bourdonnements sont normaux. Ils sont principalement dûs au fait que le métal réagit à des brusques variations de température, par exemple lorsqu’on les allume après un arrêt prolongé, ou quand elles se réchauffent lorsque la température chute. Les bruits sont causés par la dilatation, au démarrage, et la contraction, au refroidissement, des pièces métalliques présentes dans les plinthes.

Mais si le crépitement en provenance des plinthes électriques est particulièrement agaçant et constant, il pourrait être intéressant de pousser l’analyse. Il se peut qu’elles soient vissées trop serré, que l’ampérage soit mal ajusté, que les thermostats soient mal calibrés…

À chaque problème sa solution, mais si vous n’êtes pas experts, nous vous proposons de tester les méthodes qui suivent, toutes simples, dans l’ordre proposé. Elles pourraient régler une fois pour tous vos problèmes de bzz, tic, tac, clic, bang, grrrr…

Des solutions simples

1. Dévisser ou resserrer quelques vis

Le bruit est souvent provoqué par une mauvaise installation de l’élément chauffant dans la plinthe électrique, ou encore à la mauvaise installation de la plinthe, sur un mur déformé ou inégal. Pour régler le problème, il suffit de réajuster quelques vis. Desserrer les vis permet aussi au métal de se dilater et se rétracter sans faire de bruit. Facile !

Profitez-en pour poser l’oreille et vérifier d’où vient le bruit. Il se peut que vous deviez dévisser pour que ce soit moins serré, ou l'inverse, si les éléments sont trop lâches. Vous pourrez aussi vérifier si les ailettes métalliques à l’intérieur ne frottent pas les unes contre les autres. Elles peuvent être pliées, tordues ou coincées, ce qui peut provoquer le bruit. Redressez les ailettes si tel est le cas.

Attention: N’oubliez pas d'éteindre le disjoncteur (et de le rallumer une fois le travail effectué).

Le bruit des plinthe est généralement dû à une mauvaise installation de l'élément chauffant © ozenelectrique.com

2. Vérifier l’ampérage

Si une plinthe de 120 volts est connectée à une alimentation de 240 volts, il est possible que ce soit la cause du bourdonnement. De même, l’ampérage des plinthes doit corresponde à ceux des thermostats: par exemple, pour 2 500 W de plinthe, il faudra prévoir des thermostats de 3 000 W.

3. Passer l’aspirateur et nettoyer les éléments de chauffage

Avant et pendant la saison de chauffage, passez l’aspirateur et nettoyez l’intérieur et l’extérieur des plinthes de manière à maintenir un chauffage efficace, sans à-coups.

4. Se procurer des thermostats électroniques

Des thermostats électroniques programmables permettent d’ajuster automatiquement la température en fonction du moment de la journée (température plus basse la nuit) et du taux d’occupation (température plus basse en milieu de journée). Les thermostats électroniques sont plus précis que ceux à molette, permettant un confort accru et des économies supplémentaires. Ces économies peuvent aller jusqu'à 100 $ par an ou 10 % des factures de chauffage selon Hydro-Québec (pour une maison de taille moyenne), et pourraient bien régler votre problème de bruit !

En effet, en maintenant la température constante, l’expansion et la contraction seront minimisés.

 Les thermostats électroniques aident à maintenir une température constante © Hydro-Québec

Attention toutefois ! Plusieurs internautes nous ont mentionnés des problèmes de compatibilité entre certaines plinthes et certains thermostats électroniques… question d’ondes émises. Par exemple, Paul mentionne que son modèle de thermostat Aube n’est pas compatible avec ses plinthes Dimplex.

Pour éviter de retourner en quincaillerie, nous vous conseillons fortement de contacter votre fournisseur avant d’acheter !

5. Changer les plinthes

Si aucun des moyens présentés avant ne fonctionne, vous pourrez toujours changer vos plinthes, ou encore contacter un technicien en chauffage qui pourra tenter de déterminer la cause du bruit. Il sera sans doute en mesure de remplacer une partie défectueuse, ou faire fonctionner votre système adéquatement en un rien de temps.

On veut vous entendre !
Avez-vous découvert une source autre que celles mentionnées pour vos crépitements et bourdonnements ? Avez-vous trouvé une autre technique pour réduire les bruits de vos plinthes ? Merci de commenter dans la section commentaires en bas de page !

Pour les calorifères (chauffage à l’eau)

Il est possible que le cliquetis provienne de l’expansion des tuyaux dans vos radiateurs (calorifères) lorsque l’eau chaude y pénètre. Pour atténuer le son, vous pourriez poser des mousses isolantes entre les tuyaux et les éléments qui les entourent.

Le bruit peut également provenir de la chaudière, via l’air qui passe dans le système, ou une vanne qui se ferme trop rapidement, créant de la pression dans le système et forçant les vannes à s’ouvrir ou se fermer rapidement. Si la pression d’air dans la chaudière n’est pas entre 12 et 20 PSI, le problème se situe probablement à ce niveau. Contactez un plombier !

Si le bruit ressemble plutôt à des coups de marteau, la température de l’eau qui passe dans vos radiateurs est probablement trop chaude. Si elle dépasse 220 °F, il faudra contacter un technicien rapidement.