Des retouches sont à faire dans un vieux mur de briques d'origine à l'intérieur de ma maison. J'ai pensé à l'argile rouge pour colmater les joints, est-ce une bonne solution?

G. Gauthier 12 mai 2017 17:08

Les joints sont un peu effrités et il y a des trous à certains endroits. Je veux réparer cela de façon écologique, tout en respectant l'aspect patrimonial de la surface. Est-ce possible de simplement utiliser de l'argile pour colmater les trous, et si oui, comment bien sceller ces retouches après leur séchage, sans utiliser de produit nocif? Est-ce que la cire d'abeille serait une bonne idée pour cela? Sinon, que me conseillez-vous comme procédure globale? Merci!

Réponses (1)

Écohabitation 15 mai 2017 14:37

Bonjour, 

Voici une réponse rédigée en collaboration avec Sylvie Plaire, de Sylvie Plaire Artisan et membre de notre Cercle d'experts.

Au point de vue écologique, le principal point négatif du mortier régulier est sa teneur en ciment de Portland. La production de ciment, très énergivore, engendre une importante production de gaz à effet de serre (GES). Ainsi, le ciment est à lui seul responsable de 7% des émissions de GES dues aux activités humaines.

Bien que le mélange le plus utilisé est fait de ciment et de chaux (1 ciment, 1 chaux, 6 sable), ne perdons pas de vue que les joints de briques se sont faits avant même que le ciment existe! Le mortier de chaux est donc probablement une option envisageable pour vous. Un mélange de chaux hydratée avec sable de rivière et un peu de brique pilée (permet un durcissement à cœur) tamisée, pourrait être un bon mélange. La recette pourrait être de 1 volume de chaux, 2 volumes de sable à mortier et 1 volume de brique pilée. La chaux peut-être trempée la veille.

Pourquoi on conseille la chaux? Car elle laisse la brique respirer, un critère primordial avec ce genre de mur.

Notez que chaque sable a des propriétés différentes qui affecteront la recette et la quantité d'eau nécessaire au mélange. Par exemple la quantité de fines dans le sable déterminera la quantité de liant nécessaire (le terme fines désigne la poudre minérale dont les éléments sont de dimension inférieure à 80 microns, utilisée comme charge de remplissage pour augmenter la compacité d'un granulat).

Voir également cette réponse pour en savoir plus.

Liens utiles:

Maison Tregor : Comment obtenir un bon mortier

Tiez-Brez : Dosages de mortiers à la chaux 

La Ville de Québec a également produit un guide technique sur la maçonnerie des bâtiments patrimoniaux.

Rechercher...