Dans le rude climat des montages du Colorado, un entrepreneur s’est mis au défi de construire une maison passive autonome en énergie, en utilisant des matériaux locaux et sains. Elle est une fidèle héritière de la première maison passive au monde construite en 1977 en Saskatchewan.

Quelques-unes des particularités : utilisation de la cellulose (provenant d’une source locale) comme principale source d’isolant (au lieu de la mousse expansée), échangeur d’air récupérateur de chaleur, matériaux sains et locaux, etc. Seule dérogation de cette maison hyper écolo : des cadres de fenêtre en PVC.

Maison passive, on scèle au max avec ruban!
@MARTak

Maison passive, pose de l'isolant (beaucoup) de cellulose
@MARTak

 

Maison passive, charpente à la forme très traditionnelle
@MARTak

 

Maison passive, quelques un des matériaux écolos utilisés
@MARTak - Quelques un des matériaux écolos utilisés.

Quelques un des matériaux écolos utilisés : Intello Membrane en nylon 100% recyclé, 2 mastics écolos : Eco Coll et Eco Bond, Tescon Vana,  ruban pour étanchéiser sans COV, des tuyaux d'ABS remplacent ceux de PVC, Roxul Drainboard, panneaux en matière récupérée, Applegate Cellulose isolant de cellulose de source locale et bois certifié FSC.

Maison passive, des fenêtres pour laisser entrer chaleur et lumière
@MARTak