Comment passer d'une chaudière au mazout à une chaudière aux granules à moindre frais ? En changeant juste le brûleur. C’est possible actuellement en Europe où un nouveau produit  fait son apparition : le brûleur à granules. D’origine scandinave, le procédé est assez récent, en émergence en France.

 
Brûleur à granules pour des chaudière au mazout

Passer du mazout au bois, du pire au (presque) meilleur!

L'idée de départ est simple : transformer une chaudière au mazout en chaudière à granules sans changer  de foyer, d’échangeur, ni de système de distribution. Soit de passer du pire au (presque) meilleur en termes d’impact environnemental !

Le principe est le même: une arrivée d'air, une arrivée de combustible, en l'occurrence des granules comme celles utilisées dans d'autre types d'installations. Le mélange brûle et remplace un brûleur mazout classique. Grâce au fort excès d’air, on peut atteindre un rendement de combustion de 97%. Pour du bois, c’est excellent.

Contrairement à ce que l'on pourrait penser, les brûleurs à granules sont aussi puissants que des brûleurs mazout. On en trouve de toutes les tailles pour tous les besoins ; 10 kW à 350 kW ce qui suffit amplement pour une maison individuelle de 2000 pi².

Au Québec, il faut convaincre les assureurs de la pertinence de cette technique... 

Du mazout au bois: conditions à réunir pour que le changement soit possible

Les principales conditions pour adapter un brûleur sur une chaudière mazout sont les suivantes:

  • profondeur de foyer 30 cm environ ;
  • porte pour accéder au foyer, pour le nettoyage ;
  • possibilité de percer et fixer le brûleur sur la porte de la chaudière ;
  • mettre le brûleur de la même puissance que la chaudière ;
  • refaire le câblage de la chaudière et gérer différemment la circulation de l'eau de chauffage.

Ce procédé serait peut-être pertinent au Québec considérant l’abondance de bois… À promouvoir auprès des 17 % de foyers québécois chauffés au mazout ! Des nouvelles technologies en matière de chauffage électrique arrivent au Québec en ce moment, notamment l'ajout d'un stockage de chaleur à une thermopompe. Avec des subventions très intéressantes d'Hydro Québec, cela semblerait être la meilleure solution économique pour le chauffage domestique au Québec

Interdiction du Mazout au Québec

Dès décembre 2021, il sera interdit d'installer de nouveaux appareils de chauffage au mazout dans les habitations, et dès 2023, il sera interdit de les remplacer ou les réparer. L'avis d'Écohabitation sur le nouveau Règlement provincial et l'interdiction du mazout est ici.