Les étudiants en charpenterie menuiserie du Centre de formation le Chantier Les étudiants en charpenterie menuiserie du Centre de formation le Chantier au travail © Kathrine Lapalme

Une maison pour la communauté Anishnabe de Lac-Simon

Écohabitation 16 mars 2018 09:52
Paola Duchaine

Un projet écologiquement et socialement responsable verra bientôt le jour, grâce à la collaboration du Centre de formation le Chantier à Laval, d’Architecture sans frontières Québec et du Conseil de la Nation Anishnabe de Lac-Simon

Apprendre à bâtir, s’engager, coopérer. C’est le leitmotiv de ce projet exceptionnel qui lie une communauté algonquine d’Abitibi, d'étudiants en charpenterie-menuiserie de Laval et un organisme de bienfaisance visant le développement de milieux de vie sains et durables.

Une synergie fructueuse

Chaque année c’est la même chose, les charpentiers et menuisiers en devenir réalisent en atelier une petite construction pour valider leurs acquis, puis la déconstruisent et amènent les matériaux au recyclage…

Mais en mai 2017, le Comité étudiant du Centre de formation Le Chantier a désiré donner une toute nouvelle dimension à son apprentissage professionnel: la responsabilité sociale et le développement durable. Tout a commencé lorsque Kathrine Lapalme, responsable du Comité étudiant, a consulté la direction du centre de formation pour sonder leur intérêt pour que leur travail puisse bénéficier à une communauté autochtone. Construire une habitation pour répondre à des besoins réels, voilà ce qui inspirait Kathrine, qui est devenue une véritable courroie de transmission du projet.

Elle a contacté Architecture sans frontières Québec (ASF Québec, auparavant Architectes de l’Urgence et de la Coopération) pour que leur travail puisse bénéficier à une communauté. Associer savoir-faire et besoins: c’étaint les prémisses d’une belle aventure.

Tisser des liens avec des communautés autochtones est inscrit dans l’ADN d’Architecture sans frontières Québec. Entre 2008 et 2015, un partenariat avec la communauté algonquine Kitcisakik a amené les membres à rénover 30 de leurs habitations, tout en brisant l’isolement, en valorisant les compétences traditionnelles et en accroissant la fierté des familles.

Ainsi, Kathrine Lapalme et l’équipe d’ASF Québec ont contacté Édith Cloutier, directrice générale du Centre d'amitié autochtone de Val-d'Or, pour identifier des bénéficiaires à ce projet. La communauté de Lac-Simon, située proche de Val-d'Or, à 30 minutes de Kitcisakik, a manifesté son intérêt. Une maison rapidement construite contribuerait à répondre adéquatement aux besoins de ses membres. Le Conseil de la Nation Anishnabe s’est donc engagé à contribuer au projet, en investissant des fonds, en construisant les fondations et en réalisant la finition de la maison une fois installée sur son site.

Plans de la maison, volumétrie
Plans de la maison, volumétrie © Guillaume Levesque, Architecte et Marilène Blain-Sabourin, Architecte, pour Architectes sans frontières

 

Au cœur du projet: implication, complémentarité et coopération

Les architectes bénévoles d’Architecture sans frontières Québec Guillaume Lévesque et Marilène Blain-Sabourin, appuyés par le directeur Bruno Demers et Diane Thode, coordonnatrice des projets, se sont attelés à la conception de la future maison. Une consultation des besoins de la communauté et une visite sur le terrain, accompagnée de Terry Babin, directeur de l’habitation du Conseil de la Nation Anishnabe de Lac-Simon, ont débouché sur un concept sur mesure.

En arpentant le quartier, l’idée de construire une habitation de superficie et de volume proche de celles de la communauté. Le contexte du projet a ainsi mené à réviser le type de construction réalisé habituellement par les étudiants en charpenterie-menuiserie. Plutôt qu’une petite unité aux dimensions modestes, c’est donc un concept de maison modulaire, dont le volume permettrait le transport, qui a été privilégié.

Les deux modules, de 14 par 25 pieds, ont été conçus pour supporter les conditions du transport, avec des contreventements spécialement spécifiés par l'ingénieur en structure bénévole Jean-François Giraudo. Les poutres en LVL, poutrelles et fermes de toit préfabriquées ont été gracieusement offertes par Barrette Structural.

La performance énergétique a été adaptée à la latitude septentrionale de la future maison: une attention particulière a été portée à l’isolation, dont la laine et les panneaux sont fournis par le partenaire donateur Owens Corning Canada, des fenêtres Energy Star de zone 3, offertes par Fenêtres Magistral, et une attention particulière portée à la suppression des ponts thermiques.

Plans de la maison, détails de l'enveloppe
Plans de la maison, détails de l'enveloppe © Guillaume Levesque, Architecte, et Marilène Blain-Sabourin, Architecte, pour Architectes sans frontières

 

Les professeurs du Centre de formation le Chantier André Parent et Dominique Daoust ont accompagné la vingtaine d’étudiants de la cohorte dans la réalisation du gros œuvre du projet. Adaptation des savoir-faire, réaménagement du cursus de formation et de l’horaire de travail : de nombreuses adaptations ont dû être concédées par tous. Mais la motivation et le fort esprit d’équipe ont mené la construction à bon port. Déjà avancés à plus de 50% à cette heure, les travaux de montage et d’assemblage des modules seront achevés à la fin du mois d’avril.
 

Les étudiants en charpenterie menuiserie du Centre de formation Le Chantier au travail © Kathrine Lapalme

 

De leur côté, les membres de la communauté de Lac-Simon couleront les fondations en mai. Le sous-sol, peu enterré, bénéficiera d’une belle luminosité grâce à de grandes fenêtres de 3 à 4 pieds de hauteur, avec des margelles. Les modules, transportés par camion, arriveront sur le site après le dégel, à la mi-juin. C’est là que la deuxième partie de la construction commencera: la communauté bénéficiaire réalisera l’assemblage des modules, l’étanchéité à l’eau, les finitions intérieures du sous-sol. La maison, propriété du Conseil de la Nation Anishnabe de Lac-Simon, sera louée à une famille.

Contribuez à la réussite du projet!

Une campagne de sociofinancement a été lancée par le Comité étudiant du Centre de formation le Chantier: les dons permettront principalement d’acheter les matériaux manquants, combler les frais de transports des deux modules… et possiblement financer le déplacement des étudiants à Lac-Simon pour suivre le projet jusqu’à la fin!

Contribuer à ce projet permettra aussi d’investir dans le budget destiné à répéter l’expérience l’année prochaine! Si vous êtes intéressé, sachez qu’un reçu de don de charité vous sera remis. Accédez à la campagne de sociofinancement pour en savoir plus.

 

 

 

De projet pilote à un programme permanent

Une belle complémentarité est née entre les partenaires, Architecture sans frontières Québec, dont l’objectif est toujours de rassembler des compétences et ressources autour de projets participatifs, les étudiants du Centre de formation le Chantier de Laval, qui ont eu la chance de réaliser une construction répondant à des besoins réels, et le Conseil de la Nation Anishnabe de Lac-Simon, où le besoin d’habitations adaptées se fait réellement sentir.

Forts de leur collaboration fructueuse, les partenaires se voient déjà réitérer le projet. Certes, le caractère spontané de la démarche des étudiants du Centre de formation a présenté des défis de logistique et incité les équipes à travailler dans un échéancier serré. Mais tous sont d’accord pour faire de ce projet pilote, un programme permanent.


«  La viabilité, la responsabilité sociale et environnementale du projet s’inscrivent tout à fait dans la mission d’Architecture sans frontières Québec, commente Bruno Demers, le directeur de l’organisme, et nous allons analyser les points à améliorer pour planifier le déploiement d’un programme. »


Acceptabilité sociale, réponse à des besoins fondamentaux, complémentarité des compétences, engagement professionnel, expérience unique, matériaux sauvés des écocentres utilisés durablement: le potentiel de développement durable est prometteur!

En savoir plus sur les partenaires

 

Commentaires (0)

Rechercher...