Dalle en kit isolée ISO-SLAB © ISO-SLAB

Produit du mois : Une dalle pour maisons passives

La dalle structurale isolée en kit ISO-SLAB est conçue pour des bâtiments solaires passifs ultra performants… protégés contre le gel en permanence.

Écohabitation 18 avril 2018 10:37
Lydia Paradis Bolduc

ISO-SLAB, une entreprise québécoise qui compte plus de 30 ans d’expertise, est spécialiste des dalles structurales isolées en kit. Vous connaissez probablement ce type de fondation avant-gardiste économe en béton; approuvée par un ingénieur, et donc conforme au code de construction du Québec et du Canada, la dalle structurale isolée à haut rendement énergétique est adaptée au climat froid et à pratiquement tous les types de terrains à faible pente.

Aujourd'hui, la compagnie offre deux modèles conçus spécifiquement pour les bâtiments passifs.

Une base solide pour le standard passif

Parmi les standards de performance de la certification Passive House,  se distingue le fameux 15 kWh par m² habitable par an que ne devrait pas dépasser le bâtiment en consommation de chauffage et climatisation. Pour y parvenir, l'enveloppe doit être parfaitement conçue: une faiblesse d'isolation des fondations ne pardonne pas!

Avec leur design et la quantité de l’isolation sous dalle (10’’ et 12’’), les deux modèles innovants, disponibles en 16’’ et 18’’, ont été développés spécifiquement pour s’intégrer aux projets de bâtiment passif à double ossature. Nous avons demandé à Benoit Delorme, concepteur et président d’ISO-SLAB, de nous en dire plus. 

Comment est venue l’idée de construire une dalle spécialement pour les maisons passives?

Étant toujours innovateur dans mes technique de construction (raison du développement du système ISO-SLAB) je préconise la construction à haute efficacité. Voyant la demande élevée de mes clients pour une option avec plus d'isolation, je me suis mis à développer les modèles 16'' et 18'' spécifiques au bâtiment passif à double ossature, mais toujours avec l’idée d'avoir une facilité et rapidité d'installation du système. 

En avez-vous installé à ce jour?

2017 a été l'année d'essais et du dépôt des brevets (canadiens et américains). Nous avons par le fait même créé avec succès des installation au Québec et en Ontario. La construction de bâtiments passifs n’étant pas une mode, mais bien une façon de vivre, la demande pour 2018 est grandissante, autant ici que dans les autres provinces et chez nos voisins américains. 

Y a-t-il des désavantages, ou des situations particulières où ce système ne peut être installé?

Les seuls projets problématiques sont ceux où il y a une glaise brune qui se rétracte lorsque la nappe phréatique diminue. Dans ce type de projet, le système ISO-SLAB peut être jumelé aux pieux (pour diminuer leurs quantités et leurs coût).

Pour revenir au modèle 16'' et 18'' il y a une particularité que plusieurs personnes oublient. La sur-isolation du bâtiment et de la dalle oblige à prévoir la protection du gel périphérique, comme si c'était un bâtiment froid, car il n’y a aucune perte de chaleur en périphérie du bâtiment… un beau problème en soi!

Détails techniques de l'assemblage pour la dalle 18’’

@ ISO-SLAB


A. Sol naturel sans végétal et préalablement nivelé
B. 4"-6" de gravier 3/4" pour drainage
C. Isolant rigide expansé ISO-SLAB de 12" (R50)
D. Dalle de béton 14" (au périmètre) et 18" (au centre) avec armature métallique
E. Module ISO-SLAB 18"
F. Panneau isolant ISO-SLAB de périmètre en protection de gel
G. Sol végétal et tourbe

Principes écologiques

Comme il s’agit d’un système de dalle sur sol, il n’y a pas d’excavation nécessaire; seul le sol végétal doit être retiré. L’installation se fait donc avec moins de répercussions sur l’environnement, la végétation, la nappe phréatique et le milieu naturel environnant. Après l'installation de gravier (pour un bon drainage), la dalle ISO-SLAB est prête à être installée. 

De plus, les systèmes sont vendus au Québec sans intermédiaire et livrés en kit à partir de l’usine située à Gatineau. En plus de faciliter l’installation sur le chantier par l’auto-constructeur ou l’entrepreneur, la livraison en kit permet de limiter la production de déchets et leurs répercussions sur l’environnement.

@ ISO-SLAB

 


Contrairement au radier*, ISO-SLAB est un système basé sur une technique militaire qui utilise une surépaisseur de béton au périmètre avec un transfert de charge vers l’intérieur de la surface. On peut donc utiliser ce système presque partout. Différentes épaisseurs de polystyrène expansé (PSE) sont utilisées dans le kit en fonction de chaque projet.

*Le radier est une plateforme en maçonnerie qui sert d’assise à une construction. Ici, 100 % de la charge est répartie sur une surface égale, ce qui fait en sorte que la dalle flotte sur le sol, à l’image d’un gros bateau. Cette technique demande plus de béton et d’armature que l’ISO-SLAB.


Coûts

Les systèmes permettent des économies de coûts sur les matériaux (béton, pierre, acier, etc.) et sur les étapes de réalisation (excavation, coffrage, décoffrage, remplissage, compactage, mise à niveau, etc.) et de temps de réalisation sur le chantier. Les économies sur les coûts de construction peuvent atteindre 75 %!

@ ISO-SLAB

Autres avantages

Les dalles ISO-SLAB présentent de nombreux avantages. Les systèmes :

  • éliminent les risques d'humidité, d'inondation et de moisissure propre au sous-sol ;
  • sont parfaits pour un projet avec plancher radiant, grâce à leur grande isolation et leur masse thermique ;
  • peuvent être jumelés à un système de contrôle du radon ;
  • Isolation conforme aux exigences NOVOCLIMAT 2.0 ;
  • ont moins de répercussions sur l’environnement qu’une construction standard (avec fondations) ;
  • ont une durée de vie supérieure ;
  • sont adaptés à tous types de bâtiments, simples ou complexes, jusqu’à trois étages.
@ ISO-SLAB

Un bon choix pour les autoconstructeurs

Comme la mise en place du système ISO-SLAB nécessite seulement des connaissances de base sur les techniques usuelles en construction, c'est un produit que les particuliers peuvent poser eux-même. Si cela représente des économies substantielles au niveau de la main d'œuvre, la collaboration avec un excavateur, un plombier, un électricien et un finisseur de béton est nécessaire. Un charpentier menuisier peut accompagner à l’installation des composantes ISO-SLAB et de l’armature. 

Le kit est fourni avec toutes les composantes requises, prêtes à l’assemblage selon la configuration du projet. Il est également envoyé pour limiter les coupes à maximum une coupe par longueur de mur de projet. Un volet support technique est également disponible sur demande.

Pour en savoir plus, voir cette vidéo de construction d'une ISO-SLAB.

Commentaires (1)

pascale morin 12 septembre 2018 14:48

Très intéressant.  J'aimerais savoir si le gel -dégel peut entrainer des mouvements ou des bris dans cette fondation. Nous avons un sol plutôt sablonneux.

Merci

Rechercher...