Écohabitation ne soulignera jamais assez l’importance de l’étanchéité à l’air dans les bâtiments. Une prémisse à l’efficacité énergétique, au confort et à la qualité de l’air, l’étanchéité a depuis peu un nouvel allié. 

La compagnie Aéroseal exploite depuis plus de 20 ans une technique: la pulvérisation de fines particules dans les conduits, qui, en s'agglomérant d'elles-mêmes dans les fissures et les bris, les scellent parfaitement. C’est sur cette approche que la compagnie s’est basée pour créer le produit Aerobarrier, qui peut étanchéiser des maisons entières et ainsi éviter les fuites qui dégradent les matériaux et gaspillent de l’énergie. Perspicace!

Comment ça fonctionne

© Aerobarrier

La maison est pressurisée entre 50 et 100 Pa, avec la même procédure qui est utilisée pour un test d’infiltrométrie, puis des buses d’aérosol (entre 2 et 16, selon la taille de la maison) pulvérisent le scellant d’acrylique liquide à base d’eau certifié GreenGuard Gold & UL181 dans la maison. Les fines particules, non toxiques et à faible teneur en COV, se dirigent d’elles-mêmes vers les fuites et s’y agglutinent pour les obturer progressivement. Le flux d’air est surveillé en temps réel par une machine et un moniteur pendant tout le processus, qui ne dure que quelques heures, et prend fin lorsque le taux de CAH voulu est atteint. 

Un pare-air est ainsi créé rapidement autour des plafonds, murs, sols, portes, fenêtres et appareils de plomberies et d’électricité. Le produit peut sceller des trous allant de la grosseur d’un cheveu humain à ½ pouce de largeur. C’est idéal pour boucher les trous qu’on ne voit pas, et qu’on ne suspecte même pas.  

Salvatore Ciarlo, directeur des services techniques - normes et codes nationaux chez Owens Corning Canada, une compagnie bien établie dans l'isolation de bâtiments, a testé le produit sur sept maisons : « En moyenne, le produit a gonflé en moins d’une heure et demie. Les maisons sont alors passées d’un changement d’air à l’heure de 2 à 0.39 ! Ça dépasse les exigences Passive House, qui sont de 0,6 renouvellement à l’heure ». Pour une maison standard de 2 000 p2, on parle généralement de travaux s'étallant de 3 à 5 heures, temps d’installation et nettoyage compris. 

On l'a testé nous-même

Écohabitation déménagera sous peu dans de nouveaux bureaux, actuellement encore en travaux. Nous avons profité des murs ouverts pour en mesurer l'étanchéité et s'assurer à l'avenir des factures de chauffage raisonnables. Le résultat du test d'infiltrométrie nous a fait faire le saut: le CAH était de 8,1! Peu satisfaits de la performance (vous vous en doutez...), nous en avons profité pour tester le produit AeroSeal. L'équipe de la compagnie Aerobarrier, vraiment professionnelle, nous a offert les travaux.

Après deux heures de scellement, le taux d'étanchéité a stagné à 3.8 CAH50. Patrick Rouleau, directeur des ventes et marketing, a donc cessé le processus pour inspecter minutieusement le local avec ses acolytes : « Nous avons trouvé plusieurs points faibles, qui avaient des ouvertures de plus de 1 pouce de diamètre. Il manquait de polythène au niveau du plafond ; l'isolant y est mal compressé et mal inséré, ce qui cause des ouvertures de plus de 1 pouce. L'étanchéisation par notre procédé scelle des ouvertures de 0.5 pouces à 10 microns, soit l’épaisseur d’un cheveu. Nous sommes confiants qu'une fois les anomalies, mineures, vont être scellées manuellement, le taux CAH50 devrait être de moins de 1 ». 

Verdict ? On aime. Sans contredits.  

© July Paquin pour Écohabitation

Et pour les rénos?

C’est possible, et même potentiellement plus simple que de procéder à des rénovations majeures dans une maison non étanche, où les fuites sont inaccessibles. Dans cette situation, il est possible d’atteindre de bons niveaux d’étanchéité, mais l'opération sera plutôt similaire à un travail fait avec une peinture au pistolet: on devra déplacer les meubles, masquer les fenêtres, etc.

Selon Patrick Rouleau : « Si quelqu'un désire améliorer l'efficacité énergétique de son habitation, c'est vraiment un produit et un procédé gagnant. L'important pour le client est de nous contacter le plus tôt possible, afin qu'on puisse déterminer ensemble le moment opportun pour effectuer les travaux. Pour des travaux de rénovation majeure, par exemple, on passera une fois le gypse posé, mais avant de réintégrer les meubles et le mobilier. On va également discuter avec le client du type de travaux à effectuer et des besoins. Comme ça tout pourra se dérouler de manière optimale ». 

Autre avantage? Les odeurs! Dans les immeubles multilogements, boucher les fuites d’air signifie aussi enrayer la propagation des odeurs, généralement désagréables, d’un logement à l’autre ! Même si rien ne remplace des systèmes de ventilation performants, finies les effluves de cigarette et de gras de cuisson indésirables...

© buildingknowledge.ca

Des économies de temps et d'argent

Le processus permet également de sauver de précieuses heures de travail pour les constructeurs et rénovateurs qui veulent construire selon de hauts standards d’efficacité: appliquer du scellant et des joints d’étanchéité minutieusement prend beaucoup de temps, et les matériaux peuvent représenter une petite fortune. Dans un article paru dans la revue Green Buidling Advisor, en mars 2018, l’auteur Scott Gibson révèle qu'il aura fallu 190 heures et 4 500 $ de matériaux d’étanchéité pour rendre conforme une maison de deux étages et 2 176 p2 conforme à la norme Passive House. 

Aeroseal a perfectionné son produit pendant quatre ans avant de le mettre en marché. Il est maintenant disponible au Québec. Et il est aussi tout adapté pour rendre les maisons conformes au Code !

Et au niveau des coûts? Selon Patrick Rouleau, c’est très variable. « On parle d’une fluctuation possible entre 1.75 $ et 4.00 $ le p2, selon la taille et le niveau de changement d’air à l’heure de départ et de celui désiré, mais également selon la température et le taux d'humidité, qui influencera sur le temps de prise du produit». 

Oh ! Et on n’oublie pas de protéger tout ce qui ne devrait pas être scellé (ventilateurs, conduits d’aération, vitrages, trous dans le bain et les éviers, foyer, etc.), et de quitter les lieux pendant le procédé!


Sources