Quelles sont les sources d’infiltration d’air? Ce sont toujours les mêmes! Les défauts dans le pare-air, la jonction entre les murs et les planchers et entre les murs et la fondation, les orifices autour du filage et des appareils électriques, les orifices pour la ventilation (comme la sortie des extracteurs d’air de la cuisine et de la salle de bains), les craques (fissures) et l’entrée des canalisations dans la fondation, le contour des portes et fenêtres, et la cheminée.

Infiltrations dans la maison
Infiltrations dans la maison. © Daphnée Saint-Pierre pour Archibio et Écohabitation.

Trucs et astuces concrets pour limiter les infiltrations dans les maisons existantes

Pose d’un pare-air
Pose d’un pare-air. © Écohabitation

Poser le pare-air en continu

C'est la règle numéro un! Moins il y a d’endroit où le pare-air est rapiécé, moins il y aura de fuites à long terme. Voici plus d'informations sur les enjeux de pose du pare-air.

 

 

 

Ruban flexible
Ruban flexible. © Écohabitation

Éviter d’utiliser le fameux ruban rouge (Tuck Tape) partout

Avec le temps, il perd certaines de ses propriétés. Exigez un ruban flexible qui va bouger en même temps que la maison et donc conserver ses propriétés d’étanchéité. Le Tape Bleu est plus indiqué pour sceller le pare-vapeur.

 

 

 

Pose de mastic
Pose de mastic. © Écohabitation

Utiliser des joints en polymères (ou manchettes souples)

Lorsqu’il faut percer le pare-air.

 

Calfeutrer le contour des portes et fenêtres et les jonctions murs-plancher

Avec un produit comme le mastic ou la mousse d’uréthane (utiliser un produit avec une faible expansion, pour éviter de déformer les structures).

Installer une bande compressible sous la lisse d'assise

La bande compressible doit être posée à la jonction entre la fondation et les murs.

Installer des coupe-bise autour des portes et des fenêtres.

Bande compressible
© Écohabitation

Condamner les vieilles cheminées

Consultez la méthode complète pour condamner les cheminées inutilisées: il est possible de le faire de manière temporaire ou permanente.

Installer une bande compressible à la trappe d’accès au grenier.

 

 

Trucs et astuces concrets pour limiter les infiltrations dans les maisons en construction

Le premier conseil est de penser à l’étanchéité dès le début! En effet, il est bien plus facile et efficace de réfléchir aux moyens de minimiser les trous dans l’enveloppe avant de commencer à construire, plutôt que de rénover à répétition.

Numéros astuces
© Écohabitation

 

Sceller contours
Sceller la jonction pare-air / pare-vapeur 

1. Sceller les contours des fenêtres

Lier le pare-vapeur intérieur au pare-air extérieur avec une membrane élastomère;

 

 

 

 

Perçage enveloppe
Sceller les trous de perçage

2. Étanchéiser tout perçage dans l’enveloppe (fils, ventilation, etc…)

Avec une membrane souple ou mousse de polyuréthane expansé.

3. Sceller le pare-vapeur intérieur au pare-air extérieur

Pour assurer la continuité du pare-air à la jonction toit-mur.

Filage
Fourrures de 2x3

4. Stratégie intérieure: prévoir l'espace de filage

Mettre des fourrures (montants en bois) en 2x3 pour permettre le passage du filage.

5. Sceller le pare-air

Bien sceller le pare-air, idéalement avec du ruban flexible.

6. Doubles sablières

Les sablières sont des éléments de structure à l’extrémité des poteaux. Mettre 2-3 billes de scellant acoustique.

7. Fenêtres étanches à l'air

Choisir des fenêtres dont l’étanchéité à l’air est supérieure. La norme CSA A440 définit le niveau d’étanchéité à l’air selon trois cotes, basé sur des tests normalisés : A1, A2 et A3, A3 étant le meilleur niveau d’étanchéité. Pour obtenir la mention Energy Star, les fenêtres doivent atteindre le niveau A2. Pour une étanchéité exemplaire, nous vous recommandons des fenêtres A3

8. Joints murs-fondation

Utiliser du ruban flexible pour que l’étanchéité ne soit pas perdue après quelques années.

Si vous cherchez plus d’informations, nous vous conseillons de consulter les cahiers de projet de la Ruche !