Pare-vapeur + air climatisé = murs humides et moisissures

Voici un fait peu connu: un pare-vapeur en polyéthylène associé à une climatisation peut faire pourrir les murs. La responsable? La condensation.

Si votre maison est neuve, elles est probablement équipée d’un pare-vapeur en polyéthylène (c'est plus que courant). Dans ce cas, vous devez éviter de climatiser et mettre en place une stratégie alternative pour garder la maison au frais l’été et au chaud l’hiver. 

  1. attendre que le revêtement extérieur nécessite un remplacement
  2. profiter des travaux pour installer un panneau isolant rigide continu à l’extérieur
  3. installer un ventilateur récupérateur d'énergie ou de chaleur (VRE ou un VRC).

Car rappelez-vous: l’isolation est un investissement profitable (presque) à vie, contrairement à un système central coûteux et sophistiqué, qui nécessite de l'entretien régulier ou d'être remplacé. Voyons les explications de l’expert en science du bâtiment, Joe Lstiburek.

Pourquoi les vieilles maisons climatisées sont-elles en pleine forme, alors que les nouvelles pourrissent?

Il y a un siècle, les maisons étaient faites de pierres, de briques et de bois massif. Ces matériaux étaient posés dans un environnement où ils pouvaient sécher, ou bien ils n’étaient pas affectés par l’humidité. Les maisons ainsi construites étaient alors mal isolées ; elles dévoraient l’énergie (bon marché), tout en aspirant une quantité infinie d’air frais. Ainsi, elles évacuaient l’humidité.

De l’énergie était consommée pour continuer à chauffer malgré les fuites d'air et tout allait bien (ou du moins le pensions-nous avant d’être mieux informés), pendant que les gens gardaient les pieds au chaud devant le feu de foyer. Tellement pittoresque!

De plus, les murs intérieurs des maisons étaient recouverts d’enduit, généralement posé sur un support en lattes. Le produit nécessitait une humidité relative (HR) de plus 99 % avant de permettre la formation de moisissures. Avec les « améliorations » récentes apportées aux constructions nord-américaines, ces finitions ont été remplacées par les cloisons sèches, du gypse revêtu de papier qui ne demande que 80 % d’HR avant que tout devienne noir et malodorant.

« Même le plus idiot des trois petits cochons n’a pas construit sa maison en papier! » - Joe Lstiburek

Lorsque nous isolons et rendons nos maisons étanches, elles ne gèrent pas aussi bien l'humidité. Généralement, l'humidité y est emprisonnée dans les murs. Ajoutons également le fait que nous utilisons maintenant des produits de bois reconstitué, plus sensibles aux dommages causés par l’humidité, relativement au bois massif. Si vous pensez construire une maison avec des panneaux OSB « parce que tout le monde le fait », voyez ici pourquoi nous considérons que le petit coût supplémentaire du contreplaqué peut valoir la chandelle!

Attention à ne pas confondre pare-vapeur et pare-air: ces produits sont différents, et ne jouent pas le même rôle!

Alors, pourquoi les nouvelles maisons pourrissent-elles alors que les anciennes sont en bon état?

Vous l’avez deviné: parce que les maisons modernes emprisonnent l’humidité dans les murs derrière un pare-vapeur en polyéthylène! Il ne faut donc pas s’étonner qu’une maison avec des matériaux durables et très peu d’isolation et de nombreuses fuites d'air reste grosso modo dans le même état aujourd’hui, qu’il y a 100 ans (ou même juste 60 ans), lors de sa construction. En tentant de se garder au chaud avec nos feux de foyers crépitants ou nos systèmes de chauffage radiant à eau chaude, nous séchions les maisons de l’intérieur. Mais il ne faut pas non plus être surpris, pour diverses raisons, qu’on n’ait pas pu continuer à construire ainsi.

Est-ce une solution de ne plus isoler?

  • Non, il n’y a pas assez d’énergie disponible pour ça. En plus, ça coûte cher...

Est-ce que la solution est de ne plus utiliser de matériaux en bois composite?

  • Non, il n’y a pas assez d’arbres pour ça. Et c'est quand même bien pratique.

Ce que nous devons faire, c’est de comprendre le phénomène et adapter notre façon de concevoir les murs pour gérer efficacement l’humidité!

Comme la plupart des maisons neuves en Amérique du Nord sont maintenant équipées de climatisation, la première étape, et la plus importante, consisterait à ne plus inclure de pare-vapeur en polyéthylène dans les murs, sauf dans les climats extrêmement froids, ou encore de changer leur position dans l’assemblage mural.

« Poser un pare-vapeur en plastique dans une maison climatisée est une bêtise colossale! » - Joe Lstiburek

Les barrières de vapeur qui ne laissent passer aucune humidité fonctionnent parfaitement bien en hiver et, avant l’ère des airs climatisés et des murs très bien isolés, elles étaient plutôt inoffensives en été. Mais comme les maisons sont maintenant mieux isolées et mieux refroidies lors des mois les plus chauds, le pare-vapeur fini par être du mauvais côté du mur en été!

Si vous vivez dans un pays à l’hiver sans fin, un pare-vapeur en polyéthylène posé à l’intérieur est une excellente idée. Mais au Canada et sur la côte Est des Etats-Unis, nous semblons oublier les quelques mois chauds et humides annuels, qui sont toutefois bien présents.

Les champignons ont besoin de beaucoup d’énergie pour gruger un bois massif, et nous leur avons simplifié la tâche en créant un buffet virtuel de matériaux faciles à digérer. L’ajout d’un pare-vapeur en polytène dans le mélange crée une atmosphère dinatoire 5 étoiles.

Repas de plus en plus facile à consommer: contreplaqué > OSB > panneaux rigides > panneaux de particules > papier.

Panneaux de particules via Wikimedia

Aujourd’ui, pour construire les structures de nos maisons, nous utilisons souvent des produits en bois reconstitués qui ont été mâchés en bouchées minuscules et maintenues ensemble par des colles savoureuses qui peuvent être ramollies encore plus grâce au pare-vapeur et à la condensation en gouttelettes d’eau qu’il permet. Miam!

Et les niveaux d’humidité relative à l’intérieur des maisons étanches à l’air peuvent augmenter considérablement en l’absence d’un système de ventilation adéquat. La combinaison de cette humidité et des surfaces froides, provoquées par les ponts thermiques dans les cloisons, expose la surface des panneaux de gypse à un risque important de condensation en hiver.

« Même les moisissures sans dents peuvent manger du papier!  » - Joe Lstiburek

L’environnement intérieur des maisons a considérablement changé au cours des dernières décennies, ce qui pose de nouveaux défis de conceptions de l'enveloppe. Et malheureusement, le code du bâtiment a souvent échoué à suivre ce rythme. Les mesures de contrôle de la vapeur qui visaient originellement à empêcher les murs de s'imbiber d'eau les empêchent maintenant de sécher. Nous savons comment construire les murs, mais dans de nombreux cas, les organismes derrière les Code et réglementations n’ont pas effectué les mises à jour nécessaires.

« Les codes du bâtiment vous incitent à faire des choses stupides. Les lois de la physique l’emportent sur le Code! » - Joe Lstiburek

Joe Lstiburek a laissé une marque indélébile sur les codes du bâtiment aux États-Unis et, à notre avis, ils s’en tirent bien mieux qu’ici. Le Canada n’a pas été aussi chanceux et sa frustration à l’égard du Code national du bâtiment était manifeste à la conférence à laquelle j’ai assistée. Avec un peu de chance, nous verrons peut-être des changements dans l’utilisation future du pare-vapeur et dans l’assemblage des murs, ou dans l’adoption d’un apprêt retardateur de vapeur à appliquer simplement sur la peinture. Il en résultera des logements mieux construits, mieux adaptés à notre climat et à notre mode de vie, et surtout, plus durables et plus résistants.

L'avis d'Écohabitation

Pour Benjamin Zizi, conseiller énergétique chez Écohabitation, Joe Lstiburek a encore une fois totalement raison:

« Effectivement, le poly est un pare-vapeur efficace à 100% en hiver. Mais, si on climatise en été, il est alors posé du mauvais côté. C'est pour ça qu'il vaut mieux mettre un retardateur de vapeur, et idéalement vers le milieu du mur pour qu'il reste chaud en été et en hiver, et ainsi éviter la condensation tout en permettant le séchage. C'est pour ça que j'aime particulièrement la coupe de mur de la maison Edelweiss. C'est une solution vraiment élégante! En fait, dans un jeu de cartes, la coupe de mur d'Edelweiss serait pas mal le joker pour gagner dans toutes les situations... ».

La coupe de mur Edelweiss est présentée à la page 11 du guide Dessins techniques - Recueil de coupes pour les nouvelles constructions durables, disponible pour les membres pros. 

Pour en savoir plus, vous pouvez également regarder le guide vidéo (en anglais) de l’assemblage d’un mur LEED Platine sur la chaîne Youtube d'Ecohome.

 

Une grande partie de ce qui précède est inspirée par une conférence donnée en avril 2014, à Barrie, en Ontario, par Joe Lstiburek, de la Building Science Corporation. Il simplifie les idées complexes des maisons modernes à haute efficacité, et ce, avec un flot ininterrompu de phrases trop comiques pour ne pas les inclure dans ce texte. Surtout qu’elles contribuent à faire passer le message!