F

Peut-on optimiser le chauffage solaire passif d'une maison individuelle à construire et en évitant la surchauffe par l'utilisation d'un plancher hydronique?

François Larue 6 avril 2016 23:02

Optimisation du chauffage solaire passif avec un plancher hydronique. Avec un plancher hydronique, peut-on utiliser la section de plancher exposé aux rayons du soleil en hiver comme capteur de chaleur et puis transférer cette chaleur aux sections de plancher non exposées au soleil grâce à la circulation du liquide dans le plancher? Ici, je suppose que plusieurs boucles du plancher hydronique sont à la fois dans la section exposée au soleil et celle non exposée. Dans l’affirmative, peut-on intentionnellement agrandir la surface des fenêtres pour capter plus d'énergie solaire sans causer de surchauffe de par la redistribution de cette chaleur additionnelle par le plancher hydronique? J’imagine que pour chaque boucle hydronique, il a deux capteurs de température dans le plancher. Un dans la zone exposée au soleil et l’autre dans la zone non exposée. Une trop grande différence de température entre les deux capteurs de la même boucle à pour conséquence de forcer la circulation de liquide dans celle-ci sans quelle soit en contact avec la source de chaleur du système (électrique, géothermie, échangeur air-eau, etc.). Votre réponse est-elle basée sur le comportement observé sur des systèmes similaires à celui que je décris? Est-ce qu’un logiciel comme le PHPP permet une modélisation suffisamment précise de l’apport solaire passif et de la distribution de chaleur d’un plancher hydronique pour permettre le design adéquat d’un tel système?

Réponses (4)

M
mecanica expert 25 avril 2016 13:23 Répondre

Bonjour.
juste a faire circuler l'eau en continue ainsi les température du béton seront égaliser a 100%

A laide d'un ordinateur de type indoor outh door l'eau circulent continue..... effectivement ce n'est pas bien maitriser par les plombier....

pour toute question visiterr ma page face book mecanica xxpert

Merci J-F
tp7870

F
François Larue 25 avril 2016 13:43 Répondre

Mon interprétation de votre courte réponse est que le concept semble intéressant en théorie, mais vous ne l’avez pas utilisé ou vous n’avez pas eu l’occasion d’analyser les résultats de simulation d’un système de ce type afin d’avoir un aperçu des gains en énergie et des surcoûts lors de l’installation (s’il y a des surcoûts). Est-ce qu’un logiciel comme PHPP permet de faire une simulation suffisamment détaillée pour mesurer l’impact thermique et possiblement optimiser le design.

D
DD 15 avril 2018 04:16 Répondre

Je me pose actuellement cette question car en juillet-aout, je m’appète à mettre sur mon terrain une dalle de 30'X30'.

il y aura une maison 20'X20'qui occuper l'angle nord-est et le "L"sud-ouest sera à 80% mur -fenestré.
Je me demande si cela vaux la peine et le coup de ce type d’installation.Comme la dalle va être bien isolée la partie intérieur plus fermé de 20'X20' a un plancher de bois massif de planche anciennes embouveté et une cuisinière 2 pont .Je pense que le plancher chauffant ne serait que peux sollicité.

Je me demande aussi si je devrai p^privilégier l'eau ou le glycol pour l'efficacité et surtout durabilité avec le moin d'impact écologique.

Bref je cogite en masse ;)

DD

Rechercher...