Est-il normale d'avoir des boursouflures sur une membrane en TPO? Normalement je ne vois jamais de boursouflure sur ce type de toit.

Raymond Brasseur 14 mai 2017 09:48

J'ai inspecté chez un client, la membrane qui a été installé est du TPO, mais il y a beaucoup de plissement et boursoufflure, ce n'est pas très esthétique, l'entrepreneur a die que c'était correct, le toit est bon même avec des boursoufflure. Cela est-il normal ou c'est 'entrepreneur à mal fait son ouvrage et qui est dans l'erreur.

Réponses (1)

Écohabitation 15 mai 2017 16:07

Bonjour Raymond, 

Louis-Martin Paquet, expert chez Toitvert, dit ceci:

L’apparition de boursouflures sur une membrane élastomère n’est pas normal ni souhaitable dans la plupart des cas. Ce phénomène peut apparaitre en outre lors d’application par temps froid si la membrane sous-couche n’a pas été dilatée correctement avant d’être fixée mécaniquement ou collée au support. La fusion de la membrane de finition (dilatée) sur la sous-couche (non dilatée) provoquera alors des tensions problématiques, pouvant résulter en l’emprisonnement de bulles d’air entre les deux couches.
 
D’autres facteurs peuvent aussi provoquer des bulles ou des vallonnements entre ou sous les deux couches comme par exemple un support inégal ou manquant, ou encore une réaction de la colle de la sous-couche avec un support composé d’une autre colle incompatible. Ces derniers facteurs peuvent être moins critiques et à la limite pourraient recevoir l’approbation du manufacturier dans certains cas mineurs.
La dilatation inadéquate de la sous-couche est par contre l’erreur d’installation la plus commune à ce temps-ci de l’année.
 
Il est plutôt difficile de juger de ce cas-ci en particulier sans visuel, mais à priori la correction de ses défauts n’est pas une mince tâche. Bien que faisable en pratique, on ne pourrait pas conseiller sur une toiture neuve de simplement ouvrir les boursouflures pour en extraire l’air emprisonné et de refusionner le tout. Même en y ajoutant une rustine par dessus la correction, aucun manufacturier n’émettrait sa garantie sur un tel travail. Le remplacement complet risque d’être la meilleure solution.
 
À noter que les boursoufflures ou bulles n’affectent pas l’étanchéité du système à court terme. La durabilité et la robustesse peuvent par contre être mis à l’épreuve, surtout si ces défauts sont piétinés au fil des entretiens et/ou si les bulles se dilatent trop avec les cycles de gel/dégel.
 
Bonne journée!

Rechercher...