Quelle épaisseur de cellulose soufflée est recommandée pour isoler un entretoit?

Audrey 20 octobre 2017 13:08

 

Présentement j’ai 20 pouce est-ce suffisant? J’aimerais atteindre R40. Est-ce que je pourrais utiliser des ballots de laine minéral par dessus la laine soufflé?

 

Réponses (1)

Écohabitation 23 octobre 2017 11:29

Bonjour Audrey, 

Pour l'isolation d'un entretoit par l'intérieur, l'isolant cellulosique est tout indiqué. Attention toutefois. Si votre toit est plat, l'intervention d'un ingénieur en structure est nécessaire. Les toits plats des habitations de Montréal sont soutenus par des poutrelles de bois dont la solidité n'est pas toujours suffisante, et souvent la structure d'origine du toit a été conçue en fonction de l'absence d'isolation. En d'autres termes, les constructeurs de l'époque assumaient que le chaleur de la maison allait faire fondre une partie de la neige sur le toit de façon à ce que l'eau s'écoule dans le drain de toit central, réduisant ainsi la charge que la toiture doit supporter. Lorsqu'on isole l'entretoit, la neige risque de s'accumuler davantage. Il faut donc s'assurer que la maison peut le supporter.

L'entretoit vide de ces habitations sert aussi à la ventilation. Quand on injecte de la cellulose en vrac, il faut laisser un espace d'air, pour que la ventilation soit assurée.​

La norme Novoclimat de l'Agence de l'efficacité énergétique du Québec indique que l'isolation de la toiture devrait avoir un coefficient égal ou supérieur à R-41. Nous vous suggérons de vous fier à cette norme et de tenter dans les mesures du possible de l'atteindre, voire de la dépasser. La cellulose a un facteur isolant de R-3,6 par pouce. À 20 pouces, vous êtes donc bien au-delà du R41. 

Vous pouvez ajouter des panneaux isolants au besoin, tout dépend des coûts et de l'espace dont vous disposez. 

Bons travaux, 

Rechercher...