Il est essentiel de comprendre que le nettoyage de la surface sur laquelle les moisissures se sont formées ne les empêchera pas de réapparaître. Si vous ne réglez pas le problème à la source, elles réapparaitront invariablement. Comment assurer des conditions saines qui mettront votre maison à l'abri des moisissures? Voici quelques règles.

Les 12 gestes indispensables pour éloigner le risque de moisissures

1. Extraire l'humidité

Installez une hotte dans la cuisine et un extracteur d’humidité dans la salle de bain et au sous-sol (qui évacue l’air à l’extérieur). Le ventilateur de salle de bain doit idéalement être munie d’une minuterie – laisser fonctionner au moins 30 minutes après la douche.

2. Ventiler

Ventilez la maison adéquatement et contactez un professionnel si de la moisissure s’installe dans vos systèmes (les filtres sales peuvent contribuer à l’augmentation des spores de moisissure dans l’air).

3. Inspecter

Chaque année, faites un nettoyage précautionneux de la maison et profitez-en pour inspecter de manière approfondie toutes les pièces. Ainsi, vous pourrez détecter les traces d’infiltration d’eau et les moisissures derrière les meubles, dans les garde-robes et les espaces de rangement, ou au sous-sol. 

4. Assécher et assainir

Nettoyez et asséchez régulièrement les zones humides (douche, buée sur les fenêtres, accumulation au sous-sol, etc.). Les surface non-poreuses se lavent aisément (métal, vitre, plastique rigide), mais les matériaux poreux comme le bois et le béton demanderont plus de travail:

  1. Le nettoyage des petites surfaces (moins de trois plaques et moins de 1 m2 chacune) peut se faire avec de l’eau savonneuse ou du bicarbonate de soude, des gants et un masque jetable N95. Évitez toute présence humaine non nécessaire pendant le nettoyage et asséchez les zones nettoyées rapidement.
  2. Évitez les désinfectants chimiques et les fongicides prévus pour l’extérieur. Limitez les désinfectants : à utiliser uniquement en cas d’absolue nécessité, pour un refoulement d’égouts, par exemple.  
  3. Jetez les matériaux poreux non structuraux endommagés par l’eau : par exemple, si un mur de gypse est contaminé, retirez la zone atteinte en plus d’une surface d’au moins 6 pouces tout autour de la zone.
  4. Pour une grande surface (3 m2 et plus et plus de trois plaques), demandez les soins d’un spécialiste en décontamination et élimination de la moisissure. Protégez cette zone en posant une membrane plastique scellée au duck-tape afin de limiter la propagation des spores dans l’air. Jetez cette membrane après utilisation.
  5. Si la structure de bois est atteinte, nettoyez avec du Bore (B), un élément naturel à peu près inoffensif pour l’environnement. À ne pas confondre avec le Brome (Br).
  6. Pour connaître en détails les processus de nettoyage des petites, moyennes et grandes surfaces moisies, consultez cette page.

Passez l’aspirateur dans les pièces atteintes seulement s’il est muni d’un filtre HEPA (sans quoi vous pourriez libérer des spores dans l’air et les respirer).

5. Sceller

Assurez-vous de l’étanchéité des éviers ou baignoires afin d’éviter les fuites d'eau dans les murs. Il est important de bien entretenir les joints de silicone sur les contours pour ne pas que l'eau s'infiltre dessous.

6. Surveiller l'humidité de la maison

Gardez une humidité relative* entre 40 et 60 % en été. L’hiver, visez plutôt 30 %. (On mesure les taux avec un hygromètre, un appareil peu coûteux qu’on retrouve en quincaillerie – entre 10 et 60 $).

7. Déshumidifier

Utilisez un déshumidificateur au sous-sol, idéalement relié au drain de plancher. Sachez aussi que les thermopompes en mode climatisation et les ventilateurs récupérateurs de chaleur agissent comme des déshumidificateurs.

8. Enrayer les fuites

Réparez les fuites dans les éléments de plomberie.

9. Sécuriser la machine à laver et le sèche-linge

Inspectez la bouche d’évacuation de la sécheuse et vérifiez les tuyaux de raccords de la laveuse.

10. Assurer un bon écoulement de l'eau

Nettoyez l’avaloir (drain de plancher) au sous-sol et les divers conduits d’évacuation de la maison avec du bicarbonate de soude, de l’eau et du vinaigre, en laissant le tout agir au moins 20 minutes avant de rincer.

11. Prévenir tout dégât lié à l'humidité

Utilisez des matériaux résistants à l’humidité au sous-sol, dans la salle de bain et dans la cuisine. Asséchez tout dégât d’eau dans les 24 à 48 h. Pour en savoir plus sur comment nettoyer et assécher la maison après une inondation, consultez le guide de la SCHL.

12. Se renseigner

Interrogez un spécialiste et supprimez la source d’humidité si le problème augmente (en effectuant des travaux de rénovations - voir les fiches suivantes).

*L’humidité relative correspond à la quantité d’eau dans l’air. L’air chaud peut retenir plus d’humidité que l’air frais.

Bonnes pratiques générales en rénovation et en construction

  • Posez tout élément de bois à au moins 12 pouces du sol
  • Évitez la matière organique (fourmis charpentière et nuisibles)
  • Posez un puisard bien étanche muni d’un dispositif anti-refoulement
  • Évitez toutes connexions bois/béton
  • Éloignez l’eau à au moins 10 pieds de la fondation (et posez des rigoles dans le cas d’un toit métallique)
  • Concevez ou modifiez les pentes entourant la maison de manière à ce qu’elles éloignent l’eau de la maison
  • Isolez et colmatez les fuites d’air dans les murs, la toiture et autour des portes et fenêtres
  • Remplacez les vieux bardeaux et larmiers

Consultez également les mesures de durabilité de la certification LEED.

ATTENTION

  • Si l’eau provient d’un refoulement ou d’un déversement des eaux d’égout, il faut contacter un spécialiste rapidement afin d’éviter d’être infecté.
  • Peinturer une surface contaminée ne règlera en aucun cas le problème. Les moisissures continueront de croître sous la peinture.

Vous avez des moisissures dans votre sous-sol ou dans le vide sanitaire ?

Consultez nos conseils pour y faire face: