Réponses (14)

C
C.Dionne 3 février 2013 18:14 Répondre

Vous faites état des avantages des pieux vissés comparativement aux sonotubes cependant, qu'en est-il de la fiabilité des pieux vissé? Quel est la garantie que les pieux ne vont pas s'affaisser après des décennies compte tenu de la surface d'appuis qui est minime comparé à un sonotube sur une bonne assise?

Écohabitation
Écohabitation 12 février 2013 11:34 Répondre

Il est vrai que nous n'avons pas d'expérience sur la stabilité des pieux sur le long terme, mais la capacité portante des pieux de métal est supérieure à celle des sonotubes. C'est pourquoi ils ne sont pas moins solides, malgré leur plus faible diamètre. Les charges à soutenir et la capacité portante des pieux, comme celle des sonotubes, peuvent être calculées. Dans le doute, vous pourriez engager votre propre ingénieur pour qu'il corrobore les calculs de l'ingénieur de l'entreprise.

C
Cedric Malitte 26 avril 2013 21:52 Répondre

Bonjour,

La capacité portante d'un sonotube peut être calculée avec une étude de sol.
Celle d'un pieu n'a pas besoin d'être calculée si posé par une entreprise qui a le matériel adéquat.
La capacité portante sera confirmée par essai dynamique ou statique lorsque requis par un ingénieur.

Toute entreprise sérieuse en pieux vissés se doit de vous garantir à la fois la capacité portante ainsi que la stabilité du produit.

Vous seriez surpris de voir que les pieux peuvent avoir des hélices avec une surface bien supérieure à celle d'un sonotube, et même plusieurs hélices !

Certaines compagnies sont en affaire depuis 20 ans.
Si il y avait eu des problèmes, je pense qu'on en aurait entendu parler tellement l'accès aux médias est facilité par interner.

B
Benoit Dumont 30 décembre 2013 12:08 Répondre

Les pieux vissés ne devraient jamais être utilisés pour des structures habitables. Les pieux vissés sont moins stables que des sonotubes sur empattement. Un grand nombre de consommateurs se font avoir! Je déplore vos propos. D'autre types de pieux sont plus fiables hydraulique, battu, foré . un expert en pieutage.

C
Cédric Malitte 30 décembre 2013 13:32 Répondre

Monsieur Dumont,

vous vous dites expert en pieutage, mais quelles sont vos qualifications ?
( Hormis celle de président d'un société montréalaise de pieux par battage ou enfoncement hydraulique )

Sur quelles études scientifiques basez vous vos propos pour affirmer que des pieux vissés soient moins stables que des sonotubes ?
Je pense que vous avez une méconnaissance de la technologie des pieux vissés.

Je vous propose de vous renseigner auprès de l'ingénieur civil qui a érigé la norme des pieux vissés au Canada: Pascal Marceau ( pascalmarceau.com).

Je ne vais pas citer de marques ou de noms, mais certains produits de pieux vissés et leur installation sont certifiés par le CCMC au Canada, le CSTB en Europe et le ICC aux Etats Unis.
Je n'en ai pas relevé autant pour vos pieux.

Vous dites aussi que vos pieux sont plus fiables.
Sont-ils au moins protégés contre la corrosion ?
Ou pouvez vous certifier de leur capacité portante ?

Je comprends que vous vouliez défendre vos produits.
Et je pense qu'il est plus souhaitable d'un point de vue marketing de mettre en avant les avantages de vos produits plutôt que d'essayer d'écraser des produits concurrentiels.
Surtout si c'est en affirmant des choses qui ne peuvent pas être vérifiées ou appuyées scientifiquement.

Pourquoi, si les pieux vissés sont des produits exécrables à vos dires, de plus en plus de firmes d'ingénieurs les préconisent comme fondations de bâtiments industriels, commerciaux ou de projets d'envergure ?

Cordialement.

B
Benoitdumont@msn.com 24 juin 2014 12:08 Répondre

Voici la note importance a savoir dans le rapport du CCMC concernant les pieux vissées. Il n'a aucune garantie de performance... :"Le CNRC a évalué le matériau, produit, système ou service décrit ci-dessus uniquement en regard des caractéristiques énumérées ci-dessus. L'information et les opinions fournies dans le présent rapport sont destinées aux personnes qui possèdent le niveau d'expérience approprié pour en utiliser le contenu. Le présent rapport ne constitue ni une déclaration, ni une garantie, ni une caution, expresse ou implicite, et le Conseil national de recherches du Canada (CNRC) ne fournit aucune approbation à l'égard de tout matériau, produit, système ou service évalué et décrit ci-dessus. Le CNRC ne répond en aucun cas et de quelque façon que ce soit de l'utilisation ni de la fiabilité de l'information contenue dans le présent rapport. Le CNRC ne vise pas à offrir des services de nature professionnelle ou autre pour ou au nom de toute personne ou entité, ni à exécuter une fonction exigible par une personne ou entité envers une autre personne ou entité"

C
Cedric Malitte 24 juin 2014 18:18 Répondre

Monsieur Dumont,

tout rapport du CCMC contient le passage que vous mentionnez en partie.

Ce paragraphe s'intitule: "Exonération de responsabilité",

et le CCMC précise bien: "Avis de non-responsabilité
Ce Recueil d'évaluations de produits ne contient aucun engagement ni aucune garantie, exprès ou tacite, de la part du Conseil national de recherches du Canada à l'égard de tout matériau, produit, système ou service évalué qui est décrit aux présentes. Le CNRC rejette toute responsabilité quant à la performance de tout produit décrit aux présentes qui aurait été fabriqué ou utilisé à des fins différentes de celles qui sont précisées dans l'évaluation du CCMC. Le lecteur s'abstiendra de conclure que le CNRC a évalué le produit à des fins ou pour des caractéristiques qui diffèrent de celles qui sont déclarées aux présentes.

Le lecteur consultera la préface du Recueil d'évaluations de produits pour prendre connaissance d'avis importants et de conditions générales applicables aux rapports d'évaluation ainsi qu'aux fiches techniques du CCMC."

Vous interprétez donc un rapport du CCMC, en stipulant que le pieu vissé n'a aucune garantie de performance, ce qui est erroné.
Le CCMC ne fournit aucune garantie sur les performances des produits.

Je n'ai vu aucun rapport du CCMC sur vos produits, mais prenez n'importe quel autre rapport du CCMC concernant des pieux et cherchez la partie "Conditions et restrictions"

On y voit clairement que:

Sous réserve d'une installation conforme aux instructions en vigueur du fabricant et des limites de la présente évaluation, le produit peut être utilisé comme système de fondation pour supporter diverses structures.

et très important:

Dans tous les cas, un ingénieur versé dans ce type de conception, et autorisé à pratiquer en vertu des lois provinciales ou territoriales appropriées, doit déterminer le nombre de pieux d'acier vrillés ainsi que l'espacement requis entre eux pour supporter la charge.
Un certificat attestant de la conformité de l'installation et des charges admissibles relatives aux pieux doit être fourni.

Aucun organisme d'état ne se portera responsable en cas de mauvaise utilisation d'un matériel de construction.

La responsabilité revient toujours à l'entrepreneur ou à l'ingénieur, et ce sont eux qui fourniront une garantie du produit installé, ce qui est somme toute logique.

B
Benoitdumont@msn.com 20 juillet 2014 11:05 Répondre

Cher Cédric,

Comme vous le savez, les pieux vissés sont utilisés par plusieurs. Je pourrais vous parler de nombreux cas de réelles catastrophes. Condos, Solariums, agrandissements, garages, maisons unifamiliales etc. qui s'affaissent étant sur pieux vissés. Lorsque vient le temps de choisir souvenez- vous "Quand ça coûte pas cher, ça vaut pas cher! Ce n'est pas les pieux vissées le problême, c'est leur utilisation sur des charges beaucoup trop lourdes. Imaginez-vous propriétaire d'un immeuble sur pieux vissées qui s'enffonce dans le sol? La pire affaire lorsqu'on est nouveau propriétaire! Je veux mettre en garde les lecteurs,c'est tout.
Si vous voulez des adresses contactez-moi, Vous savez où...

R
R. Martineau 9 mars 2015 11:56 Répondre

Bonjour,

Voilà une bonne question, à savoir s’il est préférable d’utiliser des pieux vissé ou des pieux de béton. Tout d’abord, une fondation doit respecter 3 principes de base. Offrir une capacité portante adéquate, défier les cycles de gel-dégèle et résister dans l’espace temps.

Bien que les pieux vissés soient très populaire, leurs stabilités ne sont pas toujours au rendez-vous. La problématique vient d’une combinaison de facteur, tel que; le prix fixé, le sol et le produit en lui-même. Un bon pieu vissé avec isolant ou gaine protectrice, un couple de serrage adéquat selon les chartes d’études de capacité portante, le cas contraire augmentation du diamètre de la vrille pour l’obtention du bon couple de vissage, assurant ainsi le respect des charges applicables sont des éléments qui souvent sont mis de coté, à des fins de profit.

Le pieu de béton (pilier de béton avec semelle, sonotube et même le pilier de béton préfabriqué avec semelle) demeure le produit le plus fiable du domaine. Il existe même des piliers de béton avec semelle de forme conique préfabriqué. Ces produits préfabriqués minimisent le coût des travaux et le temps. En règle générale l’empattement de ces produits est 3 à 4 fois plus grand que l’empattement fourni par le modèle populaire des pieux vissés.

La pose est peut-être plus élaborée, mais prévue. Dans les cas rocailleux les pieux vissés exigent eux aussi une excavation, en extra.

En conclusion, peu importe notre choix, la qualité de la fondation réside en quelque sorte à la surface de l’empattement choisi et du principe pour contrôler les actions du gel et non pas des inconvénients de sa pose!

P
Patrice Cuerrier 23 août 2016 20:03 Répondre

Bonjour,

Je suis à l'élaboration et calcule pour le construction d'un hangars en milieux inondable et je dois obligatoirement être sur des pieux sur élevé à minimum 30" hors du sol. Le bâtiment à un carré de 40' par 60' sur deux étages. A l'intérieur ce sera une boutique de de kayak et possibilités d'un coin pour evaporateur d'eau d'érable (un petit evaporateur style familliale).

Une dalle de béton est déjà là (c'est une reconstruction d'un droit aquis) mais vue que c'est une reconstruction nous devons s'immunisée et mettre le bâtiment sur pieux.

Es ce que nous pouvons aller sur la dalle existante avec des pattes 4x4 dans des étriers ajustable

Combien de pieux je dois prévoir pour une superficie de 40' par 60' pour notre projet ?

J'essaie de voir si j'ai besoin d'je patte au 12 pouce ou une autre 10 pieds, comment calculer ça ?

Merci

Pat

D
diyaz 19 avril 2017 04:28 Répondre

_je voudrais avoir des informations sur l'enrobage minimal des pieux.

D
Daniel Goudreau 16 mai 2019 16:15 Répondre

Bonjour, j'ai fait installer des pieux vissés par Techno Pieux pour un patio, mais mon sol est très rocheux et ils n'ont pu les enfoncer à plus de 4' à 4½'. À cette profondeur ils sont garantis par l'entreprise contre le mouvement dû au gel mais je suis un peu craintif car la ligne de gel est à 5' normalement. J'habite les Basses Laurentides. Qu'en pensez-vous ?

S
Steeve Poirier 18 juin 2019 09:01 Répondre

Bonjour, vous pouvez contacter le siège social de Techno Pieux au 418 332-2139 pour avoir plus d'information.