V

À quel moment doit-on penser à installer un échangeur d’air ?

Virginie Robert Publié: 21 octobre 2020 16:54Dernière modification: 26 octobre 2020 11:58

Nous avons une maison relativement âgée, bâtie à la fin des années 40 et quelques peu délaissée par l'ancienne propriétaire pendant plusieurs années.

Pour débuter la rénovation de la maison, nous avons débuter par le changement des portes et fenêtres qui avait atteint leur 20ans et qui n'était plus tellement étanche. Grave erreur, nous avons modifié l'écosystème sans le savoir. (Si j'avais su à l'époque, j'aurais plutôt commencé par un test d'infiltrométrie directement pour faire les rénovations dans le bon ordre).

Depuis la pose des nouvelles fenêtres, nous n'avons eu qu'un hiver (complètement désastreux) où les problèmes de condensation se sont développer à cause du toit mal isolé. Une inspection technique et deux test d'infiltrometrie plus tard, nous avons prévues les travaux d'isolation des combles et grenier à l'uréthane giglé en souflant celui-ci.

À la veille des travaux, une inquiétude survient. Si les portes et fênêtre sont étanches et que le toit le devient aussi...l'air chaud (et probablement humide) devra trouvé inévitablement une autre endroit pour d'échapper...et j'ai bien peur que les murs devient la seconde cible de nos tentatives d'isolation et de travaux d'échanchéité.

Dans un tel contexte, est-ce que l'installation d'un échangeur d'air à la suite des travaux de toiture serait un bon choix (pour prévenir l'accumulation d'humidité et donc de moissisure) en attendant de pouvoir compléter les travaux d'étanchéité des murs extérieur, intérieurs et de la rive du sous-sol ? 

Réponses (1)