Évaluer le niveau de résilience face aux évènements météorologiques extrêmes et changements climatiques d’une habitation, ce n’est pas évident. Comment savoir si une maison est en zone inondable ? Déterminer à partir de quelle vitesse le vent devient dangereux ? Comment protéger sa maison en cas de feu de forêt ? Les dommages aux maisons dûs aux tremblements de terre sont-ils importants dans la région ?

Dresser un tableau complet des risques et de leur gravité pour une maison s'avère difficile. Et, pour bien comprendre la durabilité d’un projet de construction ou rénovation de maison, on ne peut pas regarder uniquement son empreinte et son impact sur la planète. Il faut aussi préparer et adapter sa maison aux conséquences des changements climatiques à venir. 

Feux de forêt. Votre maison est-elle à risque ?
Les changements climatiques pourraient impacter grandement nos bâtiments © Thomas Ehling, Unsplash

Outil d'évaluation environnementale RiskFootprint

Le RiskFootprint, un outil développé par la société Coastal Risk Consulting, examine 14 risques parmi les plus courants : incendies de forêt, inondations, débordements fluviaux, tremblements de terre, vents et chaleurs extrêmes, précipitations, sécheresse, drainage, tsunamis tornades, augmentation du niveau de la mer... Le rapport, qui coûte moins de 200 dollars, pourrait éviter aux constructeurs et acheteurs potentiels et propriétaires de maison de gros problèmes à long terme. Il peut également aider les courtiers immobiliers à mieux conseiller leurs clients.

Le logiciel analyse des milliards de données scientifiques sur les risques et les dangers potentiels et actuels de la maison en question. Présentées sous forme de graphiques et données exploitables, les informations permettent de repérer les dangers et prendre des décisions éclairées sur l’achat et les travaux potentiels à réaliser. Les évaluations et analyses pourraient également vous faire bénéficier de rabais sur les assurances et les prêts hypothécaires, selon les résultats. 

Comment savoir si une maison est en zone inondable
L'outil permet de déterminer si votre maison est située en zone inondable, par exemple © RiskFootprint
Préparer sa maison au changement climatique
Préparer sa maison aux changements climatiques © RiskFootprint

Des guides pour vous aider à rendre votre maison plus résiliente

Un tel logiciel pourrait également faciliter la bonne conception de maisons résilientes, à l’épreuve du futur : résistance aux événements météorologiques extrêmes, résilience aux pannes de courant, réduction de la dépendance aux systèmes mécaniques, protection contre les inondations, bâtir des fondations durables, murs et toits durables, etc. Ce Guide sur la conception de maisons résilientes, vous explique en détails comment y parvenir.

Écohabitation a également participé, avec l’IDDPNQL, à l’élaboration d’un Guide d’identification des impacts et solutions pour les logements résilients. Bien qu’il soit adapté à la réalité des Premières Nations, tout le monde peut s’y référer pour faire face aux changements climatiques.

Si votre zone est particulièrement menacée par les inondations, il pourrait être intéressant de construire sur pieux, ou pilotis

La notion de risque dans les critères de la certification LEED®

RiskFootprint sera par ailleurs intégré à LEED (l'USGBC, le CHBA - Canadian Home Builders' Association - des États-Unis, vient de l'approuver). On s'attend donc à voir apparaître le logiciel sous peu au Canada. 

En effet, selon Benjamin Zizi, Évaluateur écologique et énergétique LEED Habitations : « il y a actuellement des crédits pilotes* pour tenir en compte de la résilience dans LEED, mais ils sont plutôt compliqués. L'adoption d'un outil simple permettrait qu'ils soient davantage utilisés. Et comme il n'y a qu'un seul LEED mondial (la certification LEED variait auparavant selon les pays), l'outil y sera sans doute ajouté sous peu ici en Québec et Canada. »

En attendant, on vous invite à lire ce guide qui explique comment préparer sa maison pour faire face aux urgences et aux pannes de courant.

*Les crédits pilotes en questions :
- Passive Survivability and Back-up Power During Disruptions
- Design for Enhanced Resilience
- Assessment and Planning for Resilience