Écohabitation aime les chambres froides, ces caveaux ou chambres à légumes qui conservent les aliments naturellement. Si vous avez un sous-sol et que votre maisons à quelques dizaines d'années, vous avez possiblement une pièce destinée à ce refroidissement naturel, passif, qui permet de ne pas surcharger le frigo, ou d’avoir besoin d’acheter un appareil qui consommera de l’énergie.

Une chambre froide est normalement utilisée de l’automne au printemps, car les températures doivent être maintenues entre 2 à 10 ˚C, environ, selon les aliments entreposés. Plusieurs se conservent par ailleurs très longtemps dans des lieux frais, à l’abri de la lumière. Pour savoir quels aliments se conservent le mieux, et comment les conserver, consulter le Web, il déborde d’informations à ce sujet !

De notre côté, on vous informe sur comment construire une chambre froide, ventiler et isoler cette pièce, ou encore, comment la condamner.

fabriquer chambre froide habitation avantages
La chambre froide offre bien des avantages

Comment fabriquer une chambre froide à la maison

Il est possible d’installer une nouvelle chambre froide au sous-sol si celui-ci n’est pas isolé. On opte pour un coin, ce qui permet d’avoir 2 murs en contact avec l’extérieur, donc naturellement froids.

Pour la ventilation, on peut condamner une fenêtre existante, par exemple avec un contreplaqué, puis poser deux évents à sécheuse avec grillage, à au moins 40 cm l’un de l’autre. Si vous n’avez pas de fenêtre dans l’espace choisi, il faudra forer le béton (il est possible de louer une perceuse à percussion pour percer les trous - prévoir 1/2 po de plus que le diamètre des conduits de ventilation). Pour faciliter la ventilation, on laissera l’évent d’air chaud tel quel, et on posera un tuyau à sécheuse en PVC de manière à diriger l’air frais au sol (voir image, plus bas).

L’important sera de bien isoler la chambre froide du reste de la maison, en l’isolant et l’étanchéisant efficacement, comme on le ferait pour des murs de sous-sol. De même, il est important que la porte donnant accès à cette chambre soit isolée et munie d’un coupe-froid.

Chambre froide écologique dans sa maison
Un grand classique de la maison québécoise, la chambre froide permet de garder vos aliments longtemps, naturellement ! © Demizu Posuka

Les bouches d’aération dans la chambre froide

Certains fruits et légumes émettent des gaz. Ces gaz d’éthylène provoquent l’accélération du processus de mûrissement de certains fruits et légumes : par exemple, la banane posée près d’un avocat aidera ce dernier à murir.

Dans une chambre froide, il est donc important de prévoir une ventilation, pour évacuer ces gaz. Toute chambre froide fonctionnelle nécessite ces colonnes d’évacuation : deux évents (comme ceux utilisés pour les sécheuses) connectés à l’extérieur doivent être présents. L’un fait entrer l’air froid, et l’autre laisse sortir l’air chaud et les gaz produits par les légumes. Pour acheminer l’air froid au plancher, il est possible d’installer un tuyau à sécheuse en PVC, qui descendra jusqu’au sol.

Des bouchons en PVC sont également disponibles. Ils permettent de contrôler les entrées et sorties d'air au besoin.

Construction chambre froide maison ventilation aération
Ventiler la chambre froide avec des évents et tuyaux de sécheuse © jardinageblogue.com
Construire chambre froide dans maison écologique
Isoler et ventiler la chambre froide © MAPAQ

Isoler la chambre froide existante

Les chambres froides fonctionnent, parce qu’elles sont froides, justement! L’important est donc de l’isoler des espaces habitables de la maison. Pour éviter les transferts de chaleur, mais aussi d’humidité.

Si le plafond de la chambre froide donne sur une pièce de la maison, il faudra l'isoler (parcourir notre portail et notre section assistance pour comprendre comment bien isoler un plafond de vide sanitaire).

S'il n'y a aucune pièce habitable au-dessus, il faudra isoler les jonctions et murs collés à la section habitable de la maison. Attention de bien couper les ponts thermiques (surtout au niveau des solives et des jonctions), avec par exemple de l'uréthane giclée. Les murs devront être isolés comme n'importe quel mur de sous-sol, selon nos recommandations (consultez notre portail). 

De même, il est important que la porte donnant accès à cette chambre soit isolée et munie d’un coupe-froid.

Si la chambre froide de votre maison gèle

Bien qu’il ne soit pas nécessaire d'isoler une chambre-froide, il est possible que celle-ci gèle, et qu’on doive l’isoler.

Si la chambre est en béton, mieux vaut laisser le béton exposé dans la chambre froide et tenter l’isolation à l’extérieur. Il est probable que le bloc de béton qui forme la chambre froide ait une bonne partie exposée hors-sol. La partie enfouie ne devrait pas baisser à -5 C. Il faut donc isoler les parties exposées et poser une jupe tout le tour des murs exposés pour empêcher le sol de geler, sur au moins 2 pieds de large.

Si vous isolez par l’intérieur, optez pour des matériaux inorganiques, qui ne seront pas sensibles à l'humidité, et qui ne retiendront pas l'humidité dans la pièce. Évitez les pare-vapeurs (à moins d'être 100 % certains qu'ils n'enfermeront pas l'humidité dans vos structures), et n’oubliez pas, il ne faut surtout pas boucher vos évents d’aération !

Pour modifier l’utilisation de la chambre froide dans l'habitation

Si vous voulez modifier la chambre froide, deux choix s’offrent à vous.

  1. Condamnez complètement la pièce, en condamnant la porte et en isolant et étanchéisant le tout. Plus simple, c’est ce qu’on recommande.
  2. Si vous voulez utiliser cette pièce, elle devra faire partie inclusive de l’enveloppe. Il faudra donc isoler, étanchéiser, drainer le tout (même le plafond), et éviter tout pont thermique entre la pièce et la maison. Pour éviter tout problème, ces travaux devront être parfaitement réalisés.
La chambre froide permet de garder naturellement les aliments
Une chambre froide écolo et naturelle, bien mieux qu'un second frigo © Aysegul Yahsi

Pour en savoir plus