G

Comment traiter l'eau et la rejeter dans la nature sans polluer ?

Gromaire Publié: 26 mars 2012 04:40Dernière modification: 18 octobre 2017 08:49

Bonjour, Voici ma question plus détaillée, nous sommes sur un projet où nous devons concevoir, dans une cabane, le traitement de l'eau d'un lavabo. En fait ; c'est une cabane, que nous allons emménager d'electricité, eau et d'un seul lavabo pour pouvoir se laver les au minimum deux fois par jour. Moi je ne m'occupe seulement à partir d'où l'eau se vide du robinet jusqu'au rejet dans la nature. J'ai beau chercher sur internet je ne trouve pas d'explication à tout ça. Ou bien simplement un schéma bien détailler. J'aimerais aussi savoir qu'est-ce qu'il faut acheter comme matériaux pour le lavabo, je précise toute la tuyauterie jusque au rejet de l'eau. Tout en restant le plus écologique bien sur ! auriez vous des conseils à me donner ? des shémas ? des explications claires ? Je suis en classe de troisième. Cordialement.

Réponses (2)

S
Sara Finley 29 mars 2012 16:11 Répondre

Bonjour Gromaire,

Puisque j'ai tombé sur ce poste, j'ajouterais mon avis...
Pour le rejet d'un seul lavabo, ou on ne lave que les mains, un système d'eaux usées au complet ne serait pas forcément nécessaire puisque le débit serait très petit et le taux de pollution très faible. Nous parlons de peut-etre 5L d'eau par jour, pollué par du savon seulement.. gardons en tête que si on veut conserver les ressources dans une vision écologique, la construction, livraison et installation de tout un infrastructure de traitement quand cela n'est pas nécessaire ajoute au problème au lieu de le régler.

À ta place, j'installerais un bassin planté à l'extérieur de la cabane avec quelques plantes qui tolèrent la salinité et l'humidité. Assure-toi d'avoir de la bonne terre fertile dans le bassin, retourné jusqu'à un épaisseur d'au moins 36 pouces, et recouvert de paillis de cèdre (ou similaire). le bassin doit être un peu plus bas que le reste du terrain, afin d'assurer un talus d'au moins 5-6 pouces de profondeur sur tout son périmètre. Ceci assurera que l'eau reste là dedans! L'eau serait donc épurée par le paillis, la terre et les plantes, puis retourné au sol tout naturellement.

N.B. que cela est une solution qui ne serait possiblement pas permis par les municipalités, qui exigent souvent les fosses septiques peu importe le débit... mais je vous assure qu'elle est suffisamment écologique et puisque votre projet n'est que théorique ça passera! S'il vous faut plus d'infos sur l'infiltration direct des eaux grises, référez-vous à www.greywater.net et le guide 'create an oasis with greywater', trouvé sur ce même site.

Bon projet!

Sara

Rechercher...