Est-ce que un panneau de polystyrène extrudé à grande perméabilité à la vapeur d'eau, 3.5 perms maximum selon le test ATSM E96, est considéré comme non-pare-vapeur?

Yvan Bélanger 22 octobre 2014 16:00

Nous voulons améliorer l'isolation de notre duplex en carré de madrier par l'extérieur en utilisant des panneaux de polystyrène extrudé. Afin d'éviter que l'humidité reste prise entre le façade en bois et l'isolant, nous voudrions utiliser des panneaux à grande perméabilité à la vapeur d'eau (3.5 perms maximum) suivi d'un pare-air style Tyvek. Est-ce que cela est recommandé?

Réponses (1)

Écohabitation 23 octobre 2014 13:48

Bonjour Yvan,
La méthode que vous proposez est une bonne idée.
Pour ce qui est de la perméance à la vapeur, elle représente la quantité de vapeur d’eau traversant un matériau ayant un mètre d’épaisseur par unité de temps et de différence de pression de vapeur de part et d’autre du matériau. Il s’agit d’une propriété intrinsèque d’un matériau puisqu’elle ne varie pas avec l’épaisseur du matériau (elle est toujours donnée pour 1 m d’épaisseur). Un matériau est dit « imperméable » si sa perméance est inférieure à 1 perm US ou 57 ng/s·m²·Pa. Il est considéré semi-imperméable entre 57 et 570 ng/s·m²·Pa (1 – 10 perm US). Enfin, il est perméable au-dessus de 570 ng/s·m²·Pa (> 10 perm US).
Votre panneau est donc semi-perméable, et, tant que du côté chaud de la maison vous avez un frein avec une perméance plus faible (moins de 3,5, et idéalement moins de 1), il ne devrait pas y avoir de problème.

Dans tous les cas, assurez-vous que le pare-air est totalement étanche, sans trous ni fuites, c'est le plus important !
Finalement, nous venons tout juste de publier un article exaustif sur la question. Voir la MIGRATION DE LA VAPEUR D'EAU DANS UNE PAROI : COUP D’ŒIL D'EXPERT SUR LA PERMÉANCE

Bons travaux !

 

 

Rechercher...