S

Comment peut-on avoir un champs électro-magnétique dans une maison, entre 5 et 12mg dans certaines pièces alors qu'on n'a pas de courant?

Stephanie Sweeney 12 octobre 2015 19:44

Il y a eu une panne de courant dans mon quartier, par curiosité j'ai utilisé mon appareil pour mesurer les champs électromagnétiques et j'avais un résultat entre 5 et 12mg dans une pièce au niveau du plancher non-stop, comment est-ce possible s'il n'y avait pas de courant dans le secteur?

Réponses (3)

S
Stephanie Sweeney 14 octobre 2015 12:32 Répondre

Merci beaucoup pour votre réponse rapide. Je ne suis que locataire malheureusement. Est-ce qu'éventuellement ce courant résiduel fini par se dissiper après un certains temps? Admettons que la panne dure longtemps.

S
simple quidam, devenu électro-réactif-sensible. 8 novembre 2016 13:21 Répondre

Stéphanie,

Voici ma réponse de simple quidam, devenu électro-réactif-sensible.

Ce CHAMP MAGNETIQUE, puisque la mesure est en _milligauss_, continue aussi longtemps que les électrons sont (1) sous tension ET (2) en circulation.

Ce courant résiduel existe toujours (= ne se dissipe pas), tant que les conditions (1) et (2) existent.

Arrêter la condition (1)
Donc, pour couper la source de tension appliquée aux électrons (= voltage différent de celui de la Terre), il faut utiliser ce que vous a écrit André à propos de la Mise A La Terre.

La Terre est supposée avoir ZÉRO voltage, puisque c'est le point de référence par rapport auquel les autres voltages sont déterminés.

Chez moi, la MALT du panneau électrique est faite À LA TERRE, avec deux tiges de neuf pieds, éloignées de neuf pieds l'une de l'autre pour ne pas reprendre ce que l'autre donne.

Elles devraient être 15 cm / 1/2 pied sous Terre pour ne pas prendre l'énergie électrique aérienne si généreusement dispensée par les satellites, les radios, les antennes cellulaires, les wifi/bluetooth et Hydro-québec.

Elles devraient être dans un endroit humide ou maintenu tel même en hiver, puisque ce dispositif de SÉCURITÉ dépend la capacité de quelque chose d'autre (= le sol) à absorber ce que la MALT lui transmet, lorsqu'il y en a besoin, par exemple, pour éviter une électrocution naturelle ou artificielle.

Arrêter la condition (2)
Ensuite, pour couper la circulation des électrons (= ampères), il faut aussi couper leur chemin (= couper le métal conducteur) et insérer un morceau non-conducteur, tel que l'a écrit André.

Par exemple, quatre pouces de tuyau en plastique bon pour l'eau potable et résistant aux pressions et coups de bélier de la plomberie pendant 25 ans.

Chez moi, les tuyaux sont en polyéthylène expansé, appelé PEX, fabriqués par HEATLINK.

Après ces efforts, considérez qu'en zone urbaine avec l'EAU MUNICIPALE 99 % de vos voisins disposent d'un panneau électrique dont la MALT est connectée sur le tuyau d'eau. Ceci parce que le code d'électricité canadien le permet encore et que c'est plus rentable lors de la construction ou de la rénovation !
Ce faisant, la MALT du panneau de chez vous/de chez les voisins donne/prend ce qui circule dessus puisque le MÉTAL permet aux électrons de circuler dans les DEUX SENS et donne/prend au tuyau d'eau, puis au tuyau de la rue, puis au tuyau du quartier, puis au tuyau de la ville... puisque tous ces tuyaux sont MÉTALLIQUES :-)

Je peux aussi errer bien que je m'efforce de vérifier ce que j'écris.

P.
===

Rechercher...