Je fais une dalle flottante et mettrai de l'isolant de 2" au pourtour avec revêtement extérieur en Canexel. Que faire vu l'absence de dégagement du sol au bas du revêtement?

Marc Turgeon 21 septembre 2017 20:12

Bonjour, J'ai discuté avec un entrepreneur pour une fondation d'un bâtiment secondaire et vu la proximité du rock, l'on a opté pour une fondation en dalle flottante afin d'éviter le dynamitage. Cependant, le reste sera en auto constructeur. Pour la fondation, l'on installe un isolant rigide sous le sol sur 2' au pourtour. Une fois cet isolant recouvert de terre, il ne reste presque plus de dégagement entre le dessus de la fondation et le sol. Il va donc s'en dire que le revêtement extérieur sera au niveau du sol. L'intention première est de faire un revêtement en canexel. Par contre, le dégagement minimum de 8'' entre le sol et le revêtement sera impossible à avoir. Est-il préférable d'aller vers un autre type de revêtement extérieur ou il y a autre chose que l'on peut faire pour compenser cette problématique? Merci!

Réponses (1)

Écohabitation 25 septembre 2017 17:36

Bonjour Marc, 

Le code exige que les montants de bois soient à minimum 8 pouces du sol. Il faut monter le niveau. Pour ce faire, vous pouvez créer petite marche sur la dalle pour réaliser le 8 pouces. Mais, il faut plutôt 12 pouces de revêtements en fibrociment au sol (idéalement 24 pouces) avant de voir la transition vers un revêtement putrescible – une transition Canexel à Finex, par exemple. Ça évite la pourriture prématurée du bois dû à l’éclaboussement de la pluie et autres.

Voir cette actualité pour en  savoir plus. 

Pour une question d’insectes et de durabilité, au pourtour, on met de la pierre (pierre de rivière, par exemple) plutôt que de la terre. Bois et terre = insectes et putréfaction! De même, 2 pieds sur le pourtour est vraiment un minimum. Même dans le sud du Québec, on voit plutôt un périmètre de 4 pieds. Dans tous les cas, suivre les recommandations de votre ingénieur. 

Bons travaux,

 

Rechercher...