Construire sur dalle sur sol pour climat froid serait moins cher et plus écologique. Dans quelle mesure est-ce moins cher de construire de cette façon?

Marc Daigneault 4 décembre 2011 14:14

Comparaison pour une maison d'environ 2 000 pieds carrés. Une maison sur trois niveaux incluant le sous-sol d'environ 650 pieds carrés par étage. Une maison d'une superficie comparable mais construite sur dalle donc à deux niveaux d'environ 1000 pieds carrés par étage.

Réponses (4)

Écohabitation 14 février 2012 18:00

Bonjour,

Nous avons posé votre question à notre expert Alain Hamel concernant la dalle sur sol et les économies potentielles qu'elle représente. L'hypothèse de travail est la suivante : utiliser le comble de la maison et l'aménager afin de récupérer l'espace perdu du sous-sol.

Notre affirmation semble avoir été contredite par notre expert, voici sa réponse:

"J’ai comparé une fondation en coffrage isolant contre la solution dalle monolithique, et j’ai effectué un calcul en tenant compte de tous les facteurs.

Conclusion : Pour récupérer l’espace à l’aide d’un comble habitable, les coûts seront majorés de 12,2% par rapport au coût de la fondation en coffrages. Le calcul a été effectué en étant très conservateur en ce qui a trait à la dalle et je n’ai pas tenu compte des possibles surcoûts occasionnés par une couche végétale plus épaisse que prévue.

J’ai calculé un surplus de 1000$ pour les fermes habitables, et aussi tenu compte du fait que la confection d’un plancher en poutrelles conventionnelles est nécessaire car les fermes à 24’’ ne sont pas suffisantes. Je n’ai pas eu le choix d’ajouter des montants supplémentaires pour la mise en place de la structure du deuxième étage, et un ajustement a aussi été effectué étant donné que la surface de murs et plafonds à isoler et à finir est supérieure à celle d'une toiture conventionnelle.

Désolé de vous contredire, mais j’arrive à un surplus de 1745$ pour un bâtiment de 20x20."

 

Complément de La Ruche

J'ajouterai qu'il y a de multiples facteurs qui vont influencer les coûts, particulièrement le type de sol. Il faudra plus de travail d'excavation dans certains sols, c'est à dire qu'il pourrait être nécessaire de creuser à plusieurs pieds pour avoir la stabilité recherchée, auquel cas il sera moins coûteux de construire un sous-sol. Mais encore on trouvera une mince couche d'humus et le sol sera bien drainé naturellement, ce qui réduira le temps de travail et les coûts. 

Ma conclusion: chaque projet est unique et il n'est pas simple de comparer les coûts. De plus, un espace hors sol profitera de la lumière naturelle et de la chaleur du soleil. Un sous-sol risque toujours d'avoir un taux d'humidité élevé, de l'infiltration ou encore des risque de refoulement des égouts. Ces ennuis peuvent occasionner des coûts importants de rénovation et des primes d'assurances plus élevées, en plus de rendre l'espace peu agréable à habiter. Cela ne veut pas dire pour autant qu'il n'y a aucun problème avec un comble habitable... Bref, une réflexion s'impose !

Marc Daigneault 17 février 2012 22:06

Si je comprends bien la réponse, il y a 2 variables importantes vs le coûts de la construction. La question du sol sur lequel serait construit l'habitation et une maison de deux étages. Et si je construisait seulement sur 1 étage? 2000 pied carré soit environ un carré de 45 par 45 sur dalle, est-ce qu'une économie serait possible dans ce cas?

Alain Hamel 20 février 2012 11:19

Construire directement sur dalle une maison compacte de deux étages est une solution économiquement valable, là ou il pourrait y avoir une différence c'est quand on récupère l'espace perdu au sous sol dans un comble habitable, c'est là-dessus que portait notre exercice de calcul. En misant sur une emprise au sol importante, vous augmentez du même coup la superficie de la structure exposée aux espaces non conditionés, la performance énergétique en souffrira. Je vous conseille dans ce cas d'utiliser une approche architecturale exploitant au maximum l'apport solaire passif, c'est à dire de construire en largeur dans un axe est-ouest, si c'est possible bien entendu. Encore une fois, le facteur sol est déterminant. Il n'y a pas de solution magique, chaque projet est unique et doit être analysé et, encore mieux, modélisé, avant de prendre une décision finale... L'improvisation est la source principale des surcoûts.
Alain

Guylaine Jean-Gagnon 7 avril 2013 15:13

J'ai lu avec grand intérêt la réponse à cette question car j'envisage également la construction d'une maison sur une dalle monolithique avec combles habitables. J'en suis pour le moment à l'étape de conception. Selon moi, les avantages des combles habitables valent la majoration dont parle l'expert lorsque que ceux-ci remplacent l'espace perdu au sous-sol. Toutefois, je viens de lire le rapport sur la maison Avalon Discovery 3, où le constructeur fait état de coûts supplémentaires beaucoup plus importants pour un deuxième étage dans les combles du toit comparativement à la construction d'un deuxième étage avec murs pleine hauteur et fermes conventionnelles. http://www.cmhc-schl.gc.ca/odpub/pdf/65603.pdf?lang=fr
Êtes-vous en accord avec ce que le constructeur d'Avalon avance?

Rechercher...