Agrandir par le vide sanitaire ne serait-ce pas un choix plus écologique et judicieux que de construire une extension sur dalle?

Martin Lemmens 19 janvier 2012 11:33

Notre maison est bâtie avec sous-sol sur un terrain avec sol perméable. Le plancher du 1er étage est à 4 pieds au-dessus du sol. L’agrandissement de 11 par 26 sur un seul étage n’aura aucune plomberie ; sous le plancher il y aura les conduits de la géothermie. Je pensais couler uniquement des murs de fondation et d’étendre à l’intérieur une membrane pare-vapeur puis un lit de gravier sur le sol actuel compte tenu qu’il n’y aura qu’un seul étage, que toute la charge reposera sur les murs de fondation (agrandissement de 11 par 26) et que ce vide sera ventilé et chauffé par la géothermie . Serait-il souhaitable d’installer un isolant sous le gravier et si oui, lequel? J’hésite pour une dalle sur terre-plein car que se passerait-il si elle venait à bouger alors que la maison existante ne bougerait pas. Si vous préconisez une dalle, doit-elle quand même être de 4 pouces d’épaisseur même si toute la charge reposera sur les murs de fondation? Je suis ouvert à toute autre solution

Réponses (1)

Écohabitation 3 février 2012 18:47

Agrandir par le vide sanitaire risque de vous coûter beaucoup plus cher que de faire une rallonge de plein pied à votre maison. Sans compter que le travail sera plus complexe à réaliser. Il faut creuser dans des conditions difficiles, consolider les fondations en coulant des murs sous les murs existants, voire soulever la maison! Consultez cette réponse pour en savoir plus.

Par contre si vous disposez d'un terrain adjacent, vous pourrez aussi profiter du soleil en orientant votre agrandissement ou les ouvertures vers le sud, ce qui vous donnera et de la chaleur et de la lumière abondante et gratuite.

Comme pour une construction neuve, envisagez la construction d'une dalle monolithique, isolée au périmètre et en dessous. Référez-vous à notre Cahier de projet # 5 La dalle écologique sur sol pour en voir les détails. Comme vous le verrez dans le Cahier, vous pouvez utiliser un béton plus écologique. Grâce aux matériaux cimentaires supplémentaires, comme la fumée de silice, les cendres volantes qui tous deux sont des déchets d'autres industries, une fois récupérés, ceux-ci remplacent une partie du ciment Portland ce qui permet de réduire la production de gaz à effet de serre.

Vous trouverez une liste d'entrepreneurs dans l'annuaire d'Ecohabitation. Un bon entrepreneur réalisera ce travail et saura les quantités de béton et le type d'isolant à mettre sous la dalle. Les murs de la maison reposent toujours sur la semelle au périmètre, qui est plus épaisse que la dalle. En général, on coule les deux en même temps.

De plus, dans votre stratégie globale, cette dalle sur sol vous servira de masse thermique pour capter la chaleur du soleil et vous pourriez y installer un système de chauffage hydronique.

Enfin un ingénieur vous confirmera quel type de fondation convient à votre terrain! 

Rechercher...