L

Est-ce que l'ajout du gaz pour un chauffe-eau, plaque de cuisson, foyer font que que nous pouvons toujours considérer que la maison est écologique ?

Lya Gingras 31 mai 2012 18:03

Matériaux locaux, le bois, minimum de COV, isolation en cellulose, fenêtre energy star, entrepreneur novoclimat, etc.

Réponses (2)

D
David 16 août 2012 21:03 Répondre

Je ne suis pas d´accord avec les commentaires qui ont été portés ici. Comme ingénieur et venant de l´exterieur du pays, je trouve une véritable aberration chauffer une maison à l´électricité, peu importe l´origine de la même. Convertir une énergie d´haut niveau, comme l´electricité, en chaleur, est simplement contre les principes de la nautre.

Je m´explique. Ici au Quebec, c´est vrai que l´electricité à partir des barrages est prope, si on n´est pense pas aux zones innondées pour les barrages. Mais penser comment l´electricité est génerer ailleurs, surtout en brulant du gaz naturel (chaleur) dans des cycles combinés. La conversion de l´énergie thermique (la chaleur dégagée par la combustion du gaz naturel) en electricité a un rendement que, dans les meilleurs de cas, est de 60%.

C´est evident que degrader cette electricité un chaleur, quand on a perdu, 40% de l´énergie en route, c´est épouvantable. Avec l´électricité on peut chauffer mais aussi plein d´autre choses, faire marcher la pompe de piscine, le frigo, allumer une ampoule, etc, qu´on peut pas faire avec le gaz.

Vous pouvez penser que c´est pas grave, au Quebec l´electricité ne pollue pas, donc, peu importe si on la dégrade pour chauffer la maison. Mais si on veut être vraiment écologique il faut penser global. Si on n´est gaspille pas cette electricité, elle sera consommée ailleurs, où elle remplacera l´electricité génerée par le gaz naturel, dans ce procédé à faible rendement. Et on peut toujours chauffer au gaz notre maison, ce qui est particulièrement efficace.

Donc, oui, le gaz génere des gaz à effet de serre, mais si vous gaspiller l´electricité prope pour chauffer, le bilan global sera pire pour l´environnement que si vous chauffer au gaz et vous laissez cette electricité disponibles pour les applications où elle est vraiment nécessaire.

Pour être écologuique il faut penser global et avoir l´esprit un peu plus ouvert et ne se laisser pas influencer par les argument faciles mais biaisés qui sont très répandus. Et encore mieux, adopter des comportement plus écologuique. Une des premières choses qui m´ont surpris à mon arrivée ici, c´était comment la société quebecoises étaient energivore: climatisation en marche avec personne à la maison, chauffage au bout à même paraitre être dans un climat tropical, etc, etc.

J espère que ce message, même vite écrit, pourra servir à une personne à reflechir.

David

Rechercher...