Réponses (5)

M
ML 23 novembre 2012 10:35 Répondre

Nous devons changer notre foyer et nous songions à passer au propane pour être autonome en énergie, car mon conjoint a vécu le verglas. Selon vous, est-ce que chauffer au bois est préférable au propane au plan environnemental et économique ?

Écohabitation 27 novembre 2012 12:59 Répondre

Tel qu'indiqué dans la réponse ci-dessus, le propane est une source d'énergie très coûteuse. Par exemple, selon ce calculateur de coûts d'énergie (http://coutsenergie.aee.gouv.qc.ca/comp_couts.asp), pour une maison âgée de 15 ans d'une dimension de 2000 pieds carrés, les coûts de chauffage seront de :
Bois 778 $ (poêle à 80% d'efficacité) ;
Électricité 1489$ ;
Propane 2349$ (fournaise 80% d'efficacité), 2043$ (fournaise 92% d'efficacité).

Au point de vue écologique, les problèmes du propane sont qu'il n'est pas renouvelable, et que son extraction, sa transformation et son transport sont des procédés énergivores et polluants. Le bois, lorsqu'il est local et extrait de façon responsable est une source d'énergie peu transformée et renouvelable. Le bois est aussi carboneutre car la combustion du bois libère une quantité de CO2 équivalente à ce qui a été capté par l'arbre pendant sa croissance.

Si vous avez un vieux foyer au bois peu efficace et que vous souhaitez le changer, optez pour un nouveau poêle au bois hautement efficace et certifié EPA pour sa faible émission de particules. Voir la liste des poêles certifiés par l'EPA : http://www.epa.gov/oecaerth/resources/publications/monitoring/caa/woodstoves/certifiedwood.pdf

D
Denis 9 décembre 2014 16:19 Répondre

Effectivement, le propane n'est pas la source d'énergie la moins dispendieuse si l'on songe à l'utiliser comme source de chauffage principale. Toutefois, si l'on cherche une source de chaleur occasionnelle à des fins "récréative" ou pour supplérer dans des situations d'urgence (pannes électriques), je crois que c'est un excellent choix.

Pas de bois à entrer dans la maison qui occupe un espace important, pas de saletés à ramasser à chaque fois qu'on déplace des morceaux de bois, et pas d'insectes à gérer suite à la corvée d'entrée du bois dans la maison à l'automne.

En cas d'urgence, la source de chaleur et facilement et rapidement disponible.

Pour avoir utilisé le bois plusieurs années, mon choix a été très facile à faire.

C'est sans compter les quartiers résidentiels complets qui doivent vivre dans un nuage constant et opaque de particules résiduelles de chauffage au bois lorsque les conditions météo et géographique font en sorte qu'elles restent emprisonnées en basse altitude. et ce, même avec une majorité de poèles à basse émission de particules. Les conditions de l'air que l'on voit à l'extérieur sont les mêmes qui existent dans les maisons de ces quartiers... C'est à y penser !

S
Sylvain 15 novembre 2017 10:32 Répondre

Bonjour après avoir regarder les avantage sur le chauffage au propane celui-ci ne semble être un avantage, le jour je chauffe au bois, on regarde une fournaise au propane pour la nuit enfin éviter me lever la nuit et bourrer le poële a bois et du coté de la thermopompe mural comparer à la fournaise au propane ou fournaise électrique, quel son les avantage coté économie, merci.

Rechercher...