À la base de la culture biologique, les engrais verts sont des alliés pour faire de votre potager une réussite année après année. Pour un jardin regorgeant de légumes biologiques et savoureux, il faut s’assurer de nourrir le sol afin qu'il soit abondant en minéraux essentiels pour la croissance des plants, surtout en ville où le sol est souvent compacté et pauvre en nutriments.

Un engrais vert est un engrais naturel

Rien de plus vert! En fait, ces plantes herbacées sont cultivées en premier lieu comme couvre-sol temporaire. Ensuite, elles sont coupées et enfouies pour fertiliser le sol. Des avantages il y en a beaucoup :

  • Éviter l’utilisation d’engrais chimiques et synthétiques,
  • Protéger le sol de l’érosion, du lessivage et du dessèchement,
  • Améliorer la qualité et la structure du sol par leurs systèmes racinaires qui vont fissurer et façonner le sol créant des sillons qui faciliterons les échanges d’air et d’eau,
  • Produire des réserves de nutriments tels le potassium, le phosphore et l'azote,
  • Servir de paillage naturel lorsque laissées en surface,
  • Nourrir le sol avec la matière organique,
  • Briser le cycle des maladies,
  • Attirer les insectes pollinisateurs,
  • Stimuler l’activité biologique du sol,
  • Augmenter la production du jardin,
  • Diminuer la croissance des mauvaises herbes.

Pour vous assurer de bien intégrer l’implantation d’engrais verts à vos pratiques de maraîchage, il faut suivre quelques étapes importantes:

Bien planifier ses cultures

Il est toujours conseillé de faire un plan de son potager, car l’utilisation d’engrais verts se planifie en fonction des cultures que l’on prévoit semer. On doit donc l’intégrer en suivant les principes de rotations des cultures. Délimitez différentes zones pour chaque variété que vous planterez (conservez vos plans pour l’année suivante). De cette façon, vous éviterez de semer la même famille de plante au même endroit deux années consécutives. Cette pratique est recommandée afin d’éviter de perpétuer les cycles des maladies et la concurrence pour les mêmes nutriments.

Pour bien choisir les engrais verts à utiliser, il est important de comprendre la nature du sol. Il sera ainsi plus facile de faire les bons choix en fonction des besoins du sol et de ceux des cultures prévues. Pour ce faire, vous pouvez faire une analyse du sol idéalement à l’automne. La plupart des jardineries (et même certaines grandes surfaces) vendent des tests maison et pourront vous indiquer la marche à suivre.

L'avoine est un engrais vert
L'avoine est une graminée utilisée comme engrais vert pour nourrir le sol.

Quand et comment utiliser les engrais verts?

Les engrais verts peuvent être semés au printemps pour nourrir le sol et le préparer aux cultures. Ils peuvent aussi être semés à l’automne pour protéger le sol pendant l'hiver. On peut aussi semer des engrais verts à n'importe quel autre moment de la saison sur une parcelle vide ou aussitôt qu’une culture a été récoltée et que rien ne sera planté par la suite. Les engrais verts peuvent aussi être utilisés durant toute la saison en culture intercalaire ou en culture principale pour permettre au sol d'être nourri entre deux saisons de production.

Au printemps

Sur les espaces qui ont été laissés à nu durant l'hiver, on commence par travailler le sol en coupant les tiges et les feuilles des mauvaises herbes et en ratissant les mottes. Ensuite, on sème abondamment en mélangeant les semences au sol à une faible profondeur et on arrose. Sur les petites surfaces, on sème les engrais verts à la volée uniformément sur la parcelle.

  • Pour privilégier un apport en azote, on fauche l’engrais vert avant le début de la floraison,
  • Pour privilégier un apport en carbone, on fauche les plants à maturité (après la floraison) en prenant bien soin de tailler les fleurs avant qu’elles ne produisent des graines.

La fauche peut se faire à l’aide d’une faux, d'une tondeuse ou d'une débroussailleuse. On laisse la matière organique au sol pour la faire sécher. Après le séchage, on mélange le tout aux premiers centimètres du sol (il est important de ne pas enfouir en profondeur). Ensuite, on bêche doucement en incorporant du compost et on attend deux semaines pour planter nos légumes.

Au printemps, on privilégie les céréales, les pois, le sarrasin et le seigle. 

Les végétaux sont enfouis pour nourrir le sol
Il est possible de semer un engrais vert même dans les petits jardins.

À l’automne 

Certaines espèces d’engrais verts ne survivent pas à l’hiver, vous pouvez les laisser en place car ils constituent une bonne protection pour le sol. Vous pourriez aussi ajouter des feuilles mortes ou d'autres résidus de jardin comme le paillis. Par contre, le printemps venu, le réchauffement du sol sera plus lent. Il est aussi possible de faucher tard à l’automne et mélanger légèrement le tout. Le sol sera tout de même protégé et  il ne suffira que d’enfouir plus profondément au printemps.

Pour les variétés qui résistent à l’hiver, vous avez deux choix : soit faire une coupe tard à l’automne ou attendre au printemps. Cette dernière option vous demandera un travail plus intensif au niveau du sol car il faudra bien déraciner le tout. Les engrais verts utilisés pendant la saison morte évitent de laisser le sol à nu. Ils permettent de protéger le sol des intempéries, de l’érosion éolienne et hydrique et limittent la croissance des mauvaises herbes.

À l'automne, on opte pour l'avoine, les pois et le seigle.

Les engrais verts sont une excellente couverture végétale pour ne pas laisser le sol à nu.

Les variétés d’engrais verts et leurs propriétés pour la santé du sol

LES GRAMINÉES (poacées): Les engrais verts issus de cette famille sont reconnus pour s’enraciner en profondeur et permettre ainsi de prélever les éléments nutritifs (notamment les nitrates) du sol qui autrement seraient difficiles d’accès aux cultures ayant un enracinement plus en superficie.  

Les plus utilisées:

  • L'avoine - Plante annuelle à croissance rapide qui s'adapte à tous les types de sols. Cette plante tolère bien le froid mais ne survit pas à l'hiver. Si plantée à l'automne, la retourner au sol au printemps pour un engrais vert.
  • Le seigle d’automne - Plante bisanuelle pouvant être plantée de septembre à octobre. Cette plante est adaptée au froid et l'abondance d'eau dans le sol au printemps favorise sa croissance rapide. Les jeunes plants doivent être enfouis quelques semaines avant la plantation des cultures. Cet engrais vert  a la particularité de capter l'azote du sol par ses racines.

LES CRUCIFÈRES (brassicacées): Elles sont les meilleures pour extraire le potassium.

Les plus utilisées:

  • La moutarde blanche et le radis fourrager - Ces engrais verts peuvent être semés après les cultures principales. Il est possible de les semer jusqu'à la fin du mois d'août. Lorsque plantés dans un sol riche en azote, ces engrais verts produisent une biomasse très généreuse jusqu'à la fin de l'automne. Lorsque plantés au printemps, il est important de faucher les plants avant l'apparition des graines.

LES LÉGUMINEUSES (fabacées): Leur spécialité est de fixer l’azote puisé dans le sol ou dans l’air, évitant du fait même qu’il soit lessivé par la pluie. 

Les plus utilisées:

  • La féverole des champs - Cette plante est très efficace pour fixer l'azote dans le sol. Elle a une germination rapide de 3 à 6 jours, elle tolère les basses températures et elle s'adapte aux sols argileux ou appauvris.
  • Le trèfle blanc - C'est un excellent couvre-sol pour contrer l'érosion. Les nodules présents dans les racines hébergent des bactéries qui vivent en symbiose avec la plante. La plante leur donne du carbonne et les bactéries donnent de l'azote en retour pour nourrir le sol et la plante.
  • Le mélange de pois et d'avoine - Ce duo de légumineuses et de graminées survit très bien au froid et sa densité au sol limite de beaucoup la croissance des mauvaises herbes.

LE SARRASIN: Cette plante annuelle de la famille des polygonacées s'adapte bien aux sols pauvres en nutriments mais bien drainés. Sa croissance est rapide, après 30 à 60 jours la plante est prête à être retournée dans le sol comme engrais vert. Veillez à ne pas laisser le sarrasin monter en graines, pour ce faire, retournez les plants environ 7 jours après la floraison. Il faut tenir compte que cet engrais vert supporte mal le gel, il faut donc le planter du début juin à la fin juillet.

Le sarrasin peut être planté sur une parcelle vide de votre jardin. Cette plante va non seulement nourrir le sol pas sa biomasse, elle est également pécifique pour extraire le phosphore du sol. Une fois la plante enfouie, le phosphore dans la plante nourrira le sol naturellement. Cet engrais vert travaillera le sol par son système racinaire ramifié et sa biomasse abondante empêchera les plantes spontanées de pousser.

Où se procurer des semences pour les engrais verts? Les semences de ces végétaux sont disponibles dans la plupart des jardineries spécialisées et certaines sont disponibles dans les épiceries biologiques. Retrouvez-les dans les pages de notre répertoire de produits et services .

Vous en savez maintenant plus sur les engrais verts pour protéger et nourrir votre sol. Trouvez plus de pages sur le jaridnage écologique ci-dessous et dans notre guide de la construction écologique.

Trouvez des professionnels et des produits ainsi que des projets de maisons écologiques exemplaires dans notre répertoire de l'habitation durable.

Sources:

Le Guide de l'Agriculteur urbain du ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec

Les conseils détaillés des Jardins de l'Écoumène

La fiche technique d'Agri-Réseau

Ministère de l'agriculture, de l'alimentation et des affaires rurales, 2021. Cultures couvre-sol : Le sarrasin