Éloigner l’eau des fondations © izik, sous licence Creative Commons

Éloigner l'eau des fondations

Poser des gouttières et des drains français rigides pour éloigner l’eau des fondations et ainsi assurer la durabilité des matériaux et réduire les risques de moisissure

Écohabitation 11 juillet 2012 23:24

Éloigner l’eau cumulée du toit à plus de 10 pieds des fondations à l’aide d’une gouttière posée sur tout le pourtour d’un toit en bardeau ou d’un drain français rigide installé dans une bande de pierre située sous la pente d’un toit métallique.

Cette action est nécessaire pour réduire les risques d’infiltration d’eau dans les murs de fondation, ou sous la dalle de plancher. Une telle infiltration pourrait entraîner une détérioration précoce des matériaux de la fondation et la formation de moisissure. Vous devez donc éloigner l’eau se déversant du toit vers les fondations. La méthode dépend du type de toit. 

Notez qu’un toit plat à pente inversée (style montréalais) n’est pas concerné par cette mesure. 


Toit classique
© akeg, sous licence Creative Commons

1. Toit classique (bardeaux)

  1. Poser des gouttières sur tout le pourtour du toit
  2. Allonger les descentes pluviales d’au moins 10 pieds et les orienter loin de la maison (vers la rue, la cour arrière ou la ruelle et évitez de l’acheminer vers le voisin!)
  3. Déconnecter les descentes reliées au drain de fondation ou à l’égout afin d’éviter d’engorger les systèmes
  4. Créer une pente descendante si le terrain est plat ou en pente ascendante vers la maison.


Toit métallique
© Céline Lecomte

2. Toit métallique (sans gouttières)

  1. Poser un drain français rigide dans une bande de pierres située directement sous la pente du toit.
  2. Installer la sortie d’eau du drain à au moins 10 pieds de la maison et orienter celle-ci vers un endroit plus bas que la maison. L’idéal est de laisser l’eau s’infiltrer dans votre terrain afin qu’elle rejoigne la nappe naturelle. Évitez que l’eau recueillie soit acheminée chez le voisin!
  3. Déconnecter le drain s’il est relié au drain de fondation ou à l’égout afin d’éviter d’engorger les systèmes.
  4. Créer une pente descendante si le terrain de la maison est plat ou en pente ascendante vers la maison.

Ces différentes méthodes permettront d’augmenter la durée de vie des fondations et de la maison tout comme la durée de vie du drain et des puisards entourant la maison. Mais n’oubliez pas d’entretenir vos installations (dalles, coudes, descentes) afin d’éviter les débordements.

Pensez à munir les gouttières d’un grillage à feuilles et d’un baril récupérateur d’eau de pluie (voir geste 9).

POURQUOI

Eau de pluie
© NRC-CNRC.gc.ca

L’eau de pluie provenant du toit pourrait nuire à la végétation autour de la maison et augmenter les risques d’accumulation d’humidité au niveau des fondations. Ceci pourrait endommager vos matériaux et former de la moisissure et de l’efflorescence. En fait, l’absence de gouttière est une cause très probable d’infiltration d’eau par les murs.

Récupérée par les drains ou les gouttières, l’eau accumulée sur le toit sera éloignée des fondations. Ceci est nécessaire si vous voulez éviter que l’eau ne s’accumule près des murs de fondation ou qu’elle ne surcharge votre drain français.

Quel matériau choisir pour ses gouttières?

Plusieurs choix de gouttières sont disponibles sur le marché, avec des incidences variables sur l'environnement.

  • PVC (vinyle): le plus abordable, mais non recommandé, car il se dégrade au contact des rayons ultra-violets (UV), libérant des particules nocives pour la santé et est très sensible aux variations de température.
  • Aluminium: léger, durée de vie d’environ dix ans, recyclable.
  • Cuivre: plus dispendieuses, mais durent généralement aussi longtemps que la maison. Il faut confier sa pose à un entrepreneur (soudure).

RESSOURCES

Pour plus d’information sur le drainage des fondations:

Commentaires (0)

Rechercher...