On le répète constamment: idéalement, il faut éviter de construire un sous-sol ou un vide sanitaire (le vide sanitaire offre n'aucun avantage, même s’il fait un retour en construction ces dernières années). 

On privilégie la dalle sur sol, la dalle monolithique ou la dalle flottante. Pour les zones où le sol est argileux il existe des dalles protégées du gel adaptées, car la nappe phréatique est haute. Il reste l'option de la construction sur pieux, très utilisée dans les zones en pente également.

Vous désirez absolument construire un sous-sol? Suivez les recommandations de rénovations intérieures ET extérieures proposées dans ce Guide, et mettez en place des mesures de bris capillaire entre la semelle et le mur de fondation, de manière à freiner les remontées d’eau par capillarité!

Frein capillaire posé entre la semelle et le mur de fondation

Vous avez une maison relativement neuve et êtes aux prises avec des problèmes de moisissure dans les murs? Consultez ce guide pour confirmer qu'elles sont bien causées par le mauvais mariage du pare-vapeur qui emprisonne l'humidité derrière les murs et de l'utilisation de la climatisation.