A

La cellulose giclée convient-elle pour isoler les murs du sous-sol ? L'uréthane paraît intéressant mais le coût du revêtement ignifuge exigé par les assurances rend l'opération onéreuse.

A.Chagnon 17 septembre 2013

Maison centenaire. Murs composés de pierres bien jointés et de béton. Surface à isoler - 4 murs et solives de rive d'environ 425 pi.car. au total. Une partie offre une hauteur d'environ 2 m. Le reste est un vide sanitaire allant de 3 pi. à 10 pouces. Trois murs donnent sur l'extérieur, un mitoyen d'une dalle de béton. Augmentation de la valeur d'isolation visée : R-24 sur les murs, R-20 sur les solives. Le plancher est en béton dans la partie "haute", en sable dans le vide sanitaire. L'espace est chauffer par une plinthe électrique et un appareil à convection soufflant. Le sous-sol loge la pompe à eau et le chauffe-eau électrique et sert de rangement. Il n'y a pas d'infiltrations d'eau ou d'humidité excessive. Travaux exécutés dans le cadre de Rénoclimat.

Réponses (1)