Isoler des murs de fondation de pierre avec de la mousse de polyuréthane giclé est-il recommandé?

Thierry Arsenault 27 janvier 2011 12:11

Je suis à la recherche d'une solution permanente à la présence d'humidité dans un sous-sol dont la fondation est en pierre avec joints de mortier. Je vais faire l'installation d'un drain français par l'intérieur et une réfection de l'irrigation extérieure. Mais je songe aussi faire gicler de la mousse de polyuréthane sur certains murs. Y a-t-il contre-indication à ce sujet? J'ai peur qu'une fois scellées, les pierres et le mortier ne se désagrègent? Serait-il mieux de laisser un espace ou d'installer une membrane (quel type?) entre la mousse et les murs? Les murs de pierre doivent-ils 'respirer'? Aussi, doit-on ou non poser de la mousse de polyuréthane giclé entre les poutres appuyées sur la fondation entre le sous-sol et le rez-de-chaussée. Mon inquiétude est que l'humidité concentrée sur les poutres pourrait les faire pourrir. Devrait-on protéger le bois des dites poutres avant de gicler l'isolant? Merci à l'avance!

Réponses (15)

T
Thierry Arsenault 10 février 2011 22:42 Répondre

Merci pour votre beau travail de recherche. Ça m'éclaire un peu. Effectivement, je sais bien que d'isoler par l'extérieur serait la solution idéale, mais impossible dans le contexte actuel du bâtiment. Suite à mes propres recherches depuis quelques semaines j'en suis venu à la décision de ne pas utiliser de polyuréthane giclé sur mes fondations. Après avoir consulté plusieurs maîtres maçons d'expérience et avoir lu plusieurs blogues spécialisés, il appert que cela pourrait peut-être causer des dommages irréparables auxdites fondations. Le danger est qu'une fois isolées de l'intérieur, les pierres de fondations et les joints de mortier deviennent susceptibles au gel. Et comme ils sont pleins d'humidité et que le gel fait dilater l'eau, il y aura forcément effritement, bris et fissuration.
Évidemment, les divers professionnels offrant des services d'isolation de ce type m'ont tous affirmé qu'il n'y avait pas de danger. Mais en cas de doute, je préfère m'abstenir. La mousse de polyuréthane giclée est utilisée depuis seulement une trentaine d'années et d'affirmer avec certitude qu'elle est idéale dans une situation comme la mienne n'est pas sage. Ma fondation existe depuis plus de cent ans et est en superbe condition bien qu'humide. J'aime autant la préserver ainsi à long terme que de courir le risque.
Je trouve par ailleurs dommage que vous citiez ainsi des représentants de l'industrie dans votre réponse. Ces gens, malgré leurs diplômes et expertise certaine, ont un intérêt trop grand pour vous donner une réponse neutre.
Je me demande par contre ce que M. Auger veut dire par : « scellant acrylique en cartouche ». Pouvez-vous m'éclairer davantage à ce sujet?
Encore une fois merci d'avoir pris le temps de répondre à ma question et continuez votre super travail!

Écohabitation 15 février 2011 12:28 Répondre

Le scellant acrylique, aussi appelé "caulking", sert au calfeutrage. Il peut s'acheter chez un quincaillier. Il s'applique généralement à l'aide d'un pistolet. Un scellant acrylique à l'eau est une solution plus écologique.

G
Gabriel Gauthier 19 mars 2011 12:00 Répondre

Voir mes commentaires plus récent d'aujourd'hui sur une question du 16 mars 2011.

copier coller:
Bonjour,

Je suis entrepreneur et expert en construction naturelle et écologique.. L'isolation régulatrice d'humidité canalliance chanvre et chaux ; Vous connaissez ?Donc si une isolation performante fait de matériau naturel et écologique vous intéresse nous avons plus qu'une solution à vous proposer. À partir de cette été, nous pourrons appliqué à l'aide d'un équipement à procheté, entre autre un sous plancher comme le votre et autre endroit qui demande un isolant maléable. Bien sûre, cette modernisation nous permet dorénavent d'offrir des services d'isolation et finition clé en main à un coût compétitif. Les murs des sous-sol, souvent fait de maçonnerie ou de béton coffré auront avantages pour les garder sain et durable, à être isoler et fini (au besoin) avec des matériaux qui respire et ont une forte régulation hygrométrique comme le chanvre et chaux. Notez que c'est un produit pour l'intérieur mur hors sol. Nous sommes toujours disponible pour les auto contructeurs qui désirent une assistance technique ou un démarrage de chantier afin de réaliser à moindre coût des travaux d'isolation et de finition avec le chanvre et chaux. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à visitez nos infopages et notre nouveau site internet: www.maisonenchanvre.com Meilleures salutations Gabriel Gauthier ArtCan construction chanvre 450 830 2842
Merci

G
Gabriel Gauthier 19 mars 2011 12:04 Répondre

Petite précisions; le chanvre et chaux; c'est bon pour l'isolation intérieur des murs de sous-sol et les murs hors sol intérieur et extérieur.

A
Anonyme 19 décembre 2011 20:42 Répondre

Bonjour, mon questionnement est le même que vous ! Je viens d'acheter un Duplex 1910 dont la fondation d'origine était un vide sanitaire en pierre des champs. Le sous-sol a ensuite été creusée pour y faire un sous-sol avec fondation en béton coulé. J'ai donc le bas de la fondation en béton coulé et le haut de la fondation en pierres des champs. Il y avait présence d'humidité dans le sous-sol (taches noires de mossissures dans un des coins donnant sur le mur extérieur). Les murs sont présentement ouverts et l'humidité pas critique, pas de fissures, pas d'infiltration d'eau. Il n'y avait pas d'isolation sur la partie de la fondation en béton coulé et du polystyrène blanc sur la partie en pierres des champs. Quels sont les options pour isoler un tel mur puisque ce mur n'est pas droit. Est-ce qu'il a problème avec des vides d'air qu'il peut y avoir avec des panneau de polystyrène (bleu) ?
Concernant l'isolation autour des solives, j'aurais également besoin d'information concernatne le scellant acrylique: Si je comprends bien il s'agirait seulement de faire un trait de scellant entres les solives et les autres pièces de bois ? Un contracteur que j'ai contacté m'a parlé d'affaissement avec l'utilisation de la laine minérale mais pas avec l'uréthanne soufflé. Merci pour l'information, 30 ans d'urétanne souflé c'est à prendre en compte.

Quel a été finalement votre décision concernatn l'isolation de votre sous-sol ?

Merci de m'aider si vous pouvez me guider !

J
Jedan-Marc Pelletier 14 avril 2012 11:29 Répondre

Bonjour,

J'ai lu avec grande attention lecahier de projet no. 2 concernant spécifiquement l'isolation des solives de rive pour les maisons centenaires. Et j'émets de fortes réserves sur l'isolation des solives de rive pour les maisons centenaires, tel que le document le laisse entendre, et ceci en accord avec les commentaires d'autres intervenants dans ce forum.

En effet, dans les maisons anciennes construites à Montréal, Québec, le solage est généralement constitué de pierres assemblées avec du mortier. Et, lors de la construction, les solives de rive (transversales et longitudinales) qui s'appuient sur le solage étaient directement en contact avec la pierre et le mortier, ce qui fait qu'il n'y a pas d'espace (d'air) entre les matériaux en bois des éléments de rive et la maçonnerie. Et cela, contrairement aux constructions plus récentes où on retrouve un vide d'environ 2,5 cm (1 po) entre les éléments de rive et le béton extérieur.

Le problème si on isole les éléments de rive, soit les poutres longitudinales ainsi que les poutres transversales (posées entre les poutres longitudinales), avec un matériau isolant posé à l'intérieur sur ce type de construction?

Dans la mesure où l'air ne circule pas entre la partie extérieure des solives et le mur de fondation et que l'air ne circule plus dans la partie "intérieure" des éléments de rive (après isolation), peu de temps après l'installation de l'isolant, les éléments de rive pourrissent. C'est ce que j'ai constaté lors d'une rénovation récente d'une maison centenaire alors qu'on avait appliqué de la mousse isolante, à l'intérieur, sur les éléments de rive il y a environ 15 ans. Nous avons dû remplacer plusieurs poutres de rive qui étaient "pourries" à l'extrémité qui "s'encavait" dans le mur de fondation. Ces poutres sont généralement en pruche (un bois très résistant à la pourriture) et étaient parfaitement "saines" jusqu'à l'application de la mousse uréthane.

Comme je le précisais plus haut, dans les maisons récentes, un interstice d'environ 2,5 cm est créé entre les éléments de rive et le mur de fondation extérieur (en béton) et cet espace permet la circulation d'air sur la partie extérieure des éléments de rive, ce qui évite le pourrissement de ces éléments.

J'ai tenu à formuler cette recommandation de façon à ce que les gens ne fassent pas l'erreur de faire isoler les éléments de rive, dans les maisons centenaires, où les éléments de rive sont en contact "étroit" avec la maçonnerie du solage. La grande majorité des entrepreneurs recommandent à leurs clients de faire isoler les éléments de rive, sans connaître les conséquences de tout cela.

Evidemment, pour éviter ce problème, il importe de ne pas isoler les éléments de rive, sur les maisons centenaires, pour assurer une circulation d'air aux abords des éléments de rive mais alors on a une perte thermique avec laquelle "on doit vivre". Espérons que nous pourrons développer une solution à cette problématique très particulière.

Jean-Marc Pelletier, ing.

Écohabitation 17 avril 2012 11:43 Répondre

Merci pour vos commentaires très pertinents! L'isolation des maisons centenaires est souvent complexe, et chaque cas peut être différent. Nous avons voulu présenter dans le Cahier No. 2 les deux points de vue concernant l'isolation des solives de rive. Alors que la SCHL recommande de procéder à l'isolation de ces dernières, d'autres intervenants, tels que Jules Auger (et vous-même!) suggèrent de ne pas le faire. Puisqu'il vaut mieux prévenir que guérir, en cas d'incertitude, il est préférable de ne pas isoler les solives au dessus du vide sanitaire. L'isolation des solives du 2e étage est moins problématique et ne devrait pas causer de problèmes.

J
Jean-Marc Sincennes 3 janvier 2014 22:22 Répondre

Je viens de lire les différents commentaires sur les façons d'isoler une mur en pierre (moellons).
Je suis en consultation sur ce sujet actuellement. J'avais déjà commencé ma réflexion en 2009.
Le conseiller en efficacité énergétique accrédité d'écoENERGIE m'avait suggéré d'isoler la rive par l'intérieur et de coucher horizontalement sur une largeur de 4 pieds un panneau de polyuréthane de 2 pouces d'épaisseur à l'extérieur avec une pente de 10% éloignant l'eau de la fondation. Le tout doit être recouvert de sable ou autre terre.

Je vous recommande de lire l'étude de PERRIER :

www.guidesperrier.com/renovations/problèmres_solutions/isolation/fondations_e...

Je vous recommande aussi la publication de RESSOURCES NATURELLES DU CANADA "emprisonnons la chaleur, pages 74-80

I
Isabelle Laverdière 23 août 2015 14:10 Répondre

Bonjour, j'aimerais connaître la solution pour laquelle vous avez opté M. Arsenault. J'ai le même cas figure et je suis très embêtée. Merci!

F
francis 25 août 2015 13:19 Répondre

Jai fondation en pierre des champ jai fais. Maitre du polyuréthane. Dans ma cave par l'intérieur. Mais jaimerais savoir je me suis fais dir de ne pas maitre de drain francais quand on a une fondation pierre pour pas assécher. Le mortier ses vrais ou ??

R
Roch Fortin 28 février 2016 21:55 Répondre

Jean-Marc Pelletier, ing.

J'ai fais cette erreur en 2012! Comment savoir si mes solives sont entrain de pourrir? Dois-je demollir les pierres jusqu'aux solives? dois enlever l'uréthane sur les les mur de pierre intérieur?

R
Ringo Sergerie 17 août 2016 23:53 Répondre

Bonjour à qui de droit!! Jai une maison centenaire avec ca E de service d'environ 4pied! J'aimerais isoler mon mur de moellons et je me demandais si c'était mieux d'isoler l'intérieur ou l'extérieur!! Merci.

I
isabelle 4 octobre 2017 18:48 Répondre

Nous sommes maintenant en 2017 et j'ai à faire moi aussi un processus (maison fondation de pierres datant de 1850). Par instinct ou intuition, j'ai tendance à me méfier des matériaux dits « magiques » et 100% non naturels de surcroit, comme le polyuréthane giclé et en l'absence, comme le dit, M. Arsenault, d'un recul suffisant dans le temps pour en juger correctement ...
30 ans c'est peu et on peut penser à l'amiante ainsi qu'à la « miuf », tous deux des produits « miraculeux » en leur temps. Bref, je crois que son choix était le bon, après avoir pesé les pours et les contres, investigué, analysé. Cela m'aide grandement de lire tous ces commentaires et questions et réponses suggérées.
J'ai fait faire une analyse éco-énergétique il y a quelques semaines dont l'une des principales recommandations est d'isoler les fondations de l'extérieur à l'uréthane giclé. Outre la perte de l'aspect esthétique des pierres, c'est un penser-y bien pcq assez drastique et sans retour possible. Je ne vais pas procéder ainsi pour les raisons invoquées par M. Arsenault. Je crois qu'il existe de meilleures moyens comme la chaux, ce qui se faisait à l'époque de ces vieilles maisons...
On peut aussi accepter de vivre avec les inconvénients lorsque l'on fait le choix d'habiter des centenaires (souvent mieux conçu et bâti que ce qui se fait aujourd'hui!). On me suggère également de coucher une membrane sous le sol tout autour de la maison ( 1' de profond et 4 de large) pour éloigner l'eau et éviter le gel et dégel des pierres...pourtant dans un sol TRÈS argileux, ça ne me semble non plus judicieux puisque un sol sec affectera la stabilité de la maison...comme quoi, on peut se faire dire n'importe quoi, même par des firmes patentées et reconnues...il faut aussi se fier à son jugement...

N
nathalie boucher 12 novembre 2017 09:35 Répondre

je suis en vue d acheter un duplex de 1943, le solage est fais de pierre qui a des endroit manque de mortier, ce qui laisse voir des coté de pierre(comme des craque) et l interieur est recouvert d uréthane donc impossible de voir si y a des craque intérieur, plancher es en ciment, rien ne montre qu il y a eu eau mais si infiltration d eau et ca reste dans mon solage est ce que ca peut detruire le solage car avec l uréthane ca peut surement pas rentrer??

Rechercher...