La situation économique actuelle pousse de nombreux Québécois à réduire leurs dépenses et consommer plus intelligemment. Pour faire face à l'augmentation du coût de la vie, nous pouvons trouver des astuces... Découvrez ce que nous pouvons faire à la maison pour faciliter la réduction de notre consommation, et ainsi dépenser moins sans trop se priver, tout en faisant des gestes gagnants pour l'environnement !

Réduire la consommation d'énergie tout en restant confortable : c'est possible

Pour réduire les dépenses liées à l'habitation, réduire la consommation d'énergie est une piste de solution importante. On ne peut éliminer complètement notre consommation d'énergie, à moins de vivre dans une maison autonome, spécialement conçue pour répondre à ses besoins en énergie. Mais dans la plupart des maisons au Québec, il est tout a fait possible de modifier nos habitudes, d'adopter de petits gestes gagnants et de faire soi-même des travaux intelligents et économiques pour réduire considérablement les factures d'énergie. Des belles manières de rentabiliser les efforts et les dépenses.

D'où proviennent ces dépenses ? Les dépenses liées à la consommation d'énergie fluctuent d'une habitation à l'autre, selon l'âge et la taille de la maison, ainsi que le nombre d'occupants et leurs habitudes. Mais en première place de la consommation d'énergie résidentielle se trouve le chauffage, suivi du chauffage de l'eau et de l'utilisation des électroménagers.

Le diagnostic résidentiel

Pour effectuer des travaux d'amélioration de l'efficacité énergétique, il faut d'abord avoir une bonne idée de la situation et connaître les points faibles de la résidence. Il est possible d'évaluer l'étanchéité d'un bâtiment grâce au test d'infiltrométrie. Ce test, qui doit être réalisé par un professionnel, permet d'identifier les fuites d'air qui causent les pertes de chaleur.

Le test d'infiltrométrie est utilisé lors de la construction d'une maison neuve pour s'assurer de l'efficacité des mesures d'étanchéité mais il peut aussi être réalisé dans un bâtiment existant. Le programmes de subvention Rénoclimat offre les test d'infiltrométrie et de l'aide financière pour la rénovation.

Comment réduire la facture de chauffage ?

Le chauffage occupe une grande part de la consommation d'énergie résidentielle dans les foyers du Québec: il représente souvent de 50 à 60 % de la facture. Des petits gestes faciles permettent de chauffer moins: s'habiller assez chaudement pour éviter de chauffer de façon excessive, programmer le thermostat de manière à réduire de quelques degrés le chauffage la nuit, ou s'assurer de ne pas obstruer les calorifères avec des meubles imposants pour permettre à la chaleur de bien circuler.

Effectuer des améliorations au niveau du système de chauffage mais aussi de l'isolation et de l'étanchéité du bâtiment peut avoir de réels impacts sur la facture de chauffage. Mais il n'est pas toujours nécessaire d'effectuer des travaux d'envergure pour améliorer l'efficacité énergétique d'une habitation et voir des résultats intéressants ! Pour connaître les travaux les plus intéressant à effectuer pour produire des économies de chauffage à la maison, on considère leur période de retour sur investissement (PRI).

Certains petits travaux d'étanchéité, par exemple, sont simples à réaliser et comme il ne demandent pas d'énormes dépenses, ils sont rentabilisés assez rapidement. En effet, chaque petite ouverture dans l'enveloppe du bâtiment permet à la précieuse chaleur générée par le système de chauffage de s'échapper à l'extérieur. En améliorant l'étanchéité, on peut réduire la quantité de chauffage nécessaire tout en améliorant le confort de l'habitation.

Suivez le guide d'Hydro-Québec: Comment calfeutrer les fenêtres et autres ouvertures, ici. 

L'étanchéité et l'isolation réduise la consommation d'électricité en hiver
L'étanchéité et l'isolation réduise les besoins en chauffage et la consommation d'électricité en hiver. Photo W. Wei

L'isolation joue évidemment un rôle majeur pour maintenir la chaleur à l'intérieur du bâtiment. Par contre, l'amélioration de l'isolation d'un bâtiment peut demander des travaux complexes et coûteux. La période de retour sur investissement d'amélioration de l'isolation est plus longue. Lors de la construction d'une maison neuve, l'isolation est une composante majeure de l'efficacité énergétique de la maison et les dépenses supplémentaires en isolation peuvent être compensées par la baisse des dépenses en chauffage.

Bien sûr, le système de chauffage lui-même fait une grande différence dans le coût du chauffage. Le mazout utilisé comme combustible pour le chauffage est cher, en plus d'être un grand polluant atmosphérique. Le remplacement d'un système au mazout permet d'économiser à long terme et notre programme JeRénovÉco vous accompagne dans ce processus.

Pour agir intelligemment, passez à la maison connectée

Utiliser des thermostats programmables contribue à réduire les dépenses de chauffage en adaptant le chauffage, aux besoins réels pour des appareils standard. Pour aller plus loin, les thermostats intelligents et les maisons connectées qui identifient nos dépenses énergétiques et modifient certaines habitudes de consommation, permettent d'économiser facilement de l'énergie et jusqu'à 15 % sur les factures grâce à des optimisations tarifaires ! Pourquoi opter pour le tarif d'électricité le plus cher ? En effet, avec plus de contrôle sur ses consommations d'énergie, il est possible de bénéficier des tarifs préférentiels d'Hydro-Québec pour une meilleure gestion de la pointe.

Selon Hydro-Québec, le coût moyen annuel de l’énergie pour une maison unifamiliale au Québec est de 2 200 $. Une réduction de 15 % des factures d'énergie équivaut donc à une économie moyen de 330 $ par an. C'est une façon intelligente de réduire les factures d'électricité et d'agir concrètement pour l'environnement en même temps !

Pour être certain d'obtenir tout ce qui est nécessaire à une maison connectée, compatible et optimisée pour économiser l'énergie intelligemment, nous conseillons de faire appel à une entreprise ou un service spécialisé. Hydro-Québec propose entre autres des solutions pour améliorer le contrôle sur ses consommations électriques, via les solutions Hilo, adaptées à la taille de chaque maison. Ces produits sont disponibles pour un prix débutant à 199,99 $, ce qui rend cette option intéressante par rapport aux économies possibles. Pour en savoir plus, rendez-vous directement sur Hilo d'Hydro-Québec, ici.

Chauffer mieux  

Il est également possible de faire des économies substantielles avec l'installation d'une thermopompe efficace lors de rénovations éco-énergétiques de la maison. La quantité d'énergie thermique produite par une thermopompe est en moyenne 3 fois supérieure à la quantité d'énergie électrique consommée pendant le processus. Le taux d'efficacité des thermopompes est donc beaucoup plus élevé que celui des autres sources de chaleur. 

Pour mieux comprendre les thermopompes, Ecohabitation a un guide pour trouver les meilleures thermopompes pour l'efficacité et la fiabilité dans le climat froid du Québec.

Réduire la consommation électrique liée au chauffage de l'eau

Le chauffage de l'eau consomme beaucoup d'énergie : il représente en moyenne 16 % de la consommation domestique moyenne des Québécois. En diminuant notre consommation d'eau chaude et en améliorant nos installations de chauffage de l'eau, il est tout à fait possible de réduire la facture d'électricité.

Pour consommer moins d'eau chaude au quotidien, il y a deux gestes gagnants à adopter absolument :

  1. L'utilisation de pommes de douches à faible débit fait une bonne différence ; il s'agit d'un investissement peu coûteux dont le temps de retour sur investissement est excellent. En plus de réduire le coût lié au chauffage de l'eau, ces pommes de douches permettent d'économiser de l'eau potable, ce qui n'est pas à négliger.
  2. Le lavage des vêtements à l'eau froide ; les détergents à lessive actuels sont généralement conçus pour être efficaces à l'eau froide et permettent d'obtenir des vêtements bien propres sans eau chaude. Pensez-y : 80 à 90 % de l'énergie utilisée par la laveuse sert à chauffer l'eau - et faire cette économie sur nos factures ne coûte rien, sauf un changement de programme sur la machine à laver !
La pomme de douche à faible débit permet de réduire la consommation d'énergie pour le chauffage de l'eau
La pomme de douche à faible débit permet de réduire la consommation d'énergie pour le chauffage de l'eau. Photo A. Fife

Le choix du chauffe-eau a une influence sur la consommation d'électricité. Différentes options permettant de réduire la consommation s'offrent à vous, s'il est temps de remplacer votre chauffe-eau: les chauffe-eau homolgués ENERGY STAR®, les chauffe-eau solaires ou les chauffe-eau pompe à chaleur.

L'utilisation d'un récupérateur de chaleur des eaux de drainage permet à la chaleur de l’eau évacuée dans le drain de préchauffer l’eau froide qui se dirige vers le chauffe-eau. Un récupérateur de chaleur est durable, ne demande aucun entretien et peut faire économiser jusqu’à 40 % sur les coûts du chauffage de l’eau.

La consommation des appareils

Il existe sur le marché des appareils électroménagers qui consomment moins que les appareils standard. Deux outils permettent d'évaluer la consommation d'un appareil: la fiche Énerguide et l'homologation ENERGY STAR®. Les électroménagers qui consomment moins d'électricité font un aussi bon travail que les appareils non homologués pour le lavage des vêtements et de la vaisselle.

La sécheuse est l'appareil électroménager qui consomme le plus (d'ailleurs, il n'existe pas de modèle homologué ENERGY STAR®). Faire sécher ses vêtements sur la corde à linge est plus écolo, lorsque c'est possible ! Sinon, on vous conseille de jeter un oeil du côté des sécheuses à condensation avec pompe à chaleur.

Comment réduire la facture d'alimentation

Une autre grosse dépense est bien sûr la facture d'épicerie et il existe différentes manières d'économiser sur le coût de la nourriture. Par exemple, en faisant un menu de la semaine et une liste d'achats en conséquence, on évite d'acheter trop d'aliments périssables qui risquent d'être gaspillés. On peut aussi contrer le gaspillage de nourriture, et donc les dépenses inutiles, en faisant une bonne gestion des aliments dans le frigo.

Les différentes techniques de conservation des aliments telles que la congélation, la mise en conserve, le séchage ou les lactofermentations permettent d'utiliser les aliments en trop et de constituer des petites réserves à utiliser au courant de l'année. La transformation des aliments locaux à l'automne permettent des économies intéressantes sur certains produits, en plus d'encourager l'économie locale et de contribuer à un sentiment de d'appartenance à notre territoire !

La transformation des aliments permet de réduire la facture
La transformation des aliments de saison permet de réduire la facture d'épicerie. Photo Ashun A

Trouvez plus de pages sur l'efficacité énergétique et les réductions des dépenses associées ci-dessous et dans notre guide de la construction écologique.

Trouvez des professionnels et des produits ainsi que des projets de maisons écologiques exemplaires dans notre répertoire de l'habitation durable.