Pour les murs et plafonds, sélectionner des produits à forte teneur de matériaux recyclés, sains et plus résistants à l’humidité permet de réduire son empreinte écologique et vous assure d’un milieu plus sain pour vous et votre famille.

ACTION 1 : Posez du gypse synthétique (96 % de contenu recyclé et plus).

Optez pour des panneaux qui présentent de fortes proportions de gypse synthétique (recyclé) - de 96 à 100 %. Nombreux fabricants utilisent même du gypse synthétique en totalité dans la fabrication de leurs panneaux!

Le gypse est une pierre naturelle que l’on retrouve en abondance dans les sols. En construction, le gypse est utilisé sous forme de panneaux communément appelés « gyproc ». Mélangé avec de l’eau et des agrégats (sable, vermiculite ou perlite), le gypse placé entre deux feuilles de papier épais donne ainsi un produit durable, peu coûteux, résistant au feu et à l’humidité qui offre également une excellente masse thermique.

Le Canada est le quatrième plus grand producteur de gypse au monde. Il est donc facile de se procurer un produit régional. Le gypse synthétique provient majoritairement de l’élimination du dioxyde de soufre provenant des gaz de combustion présents dans les cheminées industrielles et présentes de nombreux avantages:

  • Un gypse non pollué directement utilisable comme matière première;
  • Une réduction des pluies acides (le dioxyde de soufre provenant des centrales est la cause principale des pluies acides);
  • L’élimination des sites d’enfouissement de tonnes de rebuts;
  • La performance et la durabilité des panneaux de gypse synthétique sont les mêmes que celles des panneaux de gypse naturel.

Attention : Portez une attention toute particulière aux panneaux de gypse fabriqués en Chine. En plus de dégager des gaz à effet de serre (GES) liés au transport, ils dégagent du soufre, ce qui peut corroder les fils de cuivre et provoquer des problèmes de santé.

ACTION 2 : Posez des enduits sains et des peintures saines

Selon l’Environmental Protection Agency (EPA), les peintures et les produits de finition sont responsables de plus de 9 % des émissions de composés organiques volatils (COV) mondiaux. Ils sont, après les automobiles, les plus grands émetteurs de COV.

Les COV contenus dans la peinture et les enduits s’évaporent généralement dans les deux à trois jours qui suivent l’application, mais ils demeurent des particules nocives pour l’environnement. Les effets cumulatifs dans l’atmosphère – création de particules d’ozone, nocifs à long terme pour l’homme, les animaux et la flore – sont une raison de plus d’opter pour les peintures non toxiques, sans COV, phtalates, allergènes, etc. ou les peintures naturelles.

1. PRODUITS SANS COV NI ALKYDE

Les peintures acryliques (à l’eau ou au latex) – émettent beaucoup de polluants lors de la production et de l’extraction, ne sont pas biodégradables et présentent une forte énergie grise. Des produits intéressants :

  • Mythic Paint :
    La toute première de la sorte, elle offre une gamme complète de peintures —
    1 200 couleurs — de haute qualité et à hautes performances. Elle se nettoie facilement et est sans danger pour la santé, les animaux ou la planète. La peinture Mythic Paint est certifiée GREEN WISE. On la retrouve, au Québec, chez Peintures Cité, situé sur la rue Rachel à Montréal.

  • Benjamin Moore:
    La gamme Natura ne contient aucun COV quelle que soit la couleur (peinture d'intérieur).
    Ultra Spec 500 — Apprêt d'intérieur latex (534) sans COV

  • Autres exemples:
    Laurentide Peinture, AFM Safecoat, YOLO Colourhouse, Ecospec, Ecosource
    Faible en COV : Benjamin Moore (plusieurs gammes disponibles), Shantung ou Cachemire de Sico, Lifemaster de Glidden, etc. 

2. PRODUITS RECYCLÉS

Les peintures recyclées au latex sans alkyde contiennent généralement peu de COV, ces derniers s’étant évaporés depuis la fabrication. Elles constituent donc un excellent choix écologique à faible coût. De même, cela détourne les vieilles peintures des sites d’enfouissement et cours d’eau. Des produits intéressants :

3. PRODUITS NATURELS

Les produits naturels – peinture minérale au silicate, peinture au lait ou à la caséine, enduits naturels à la chaux – d’une durée de vie plus longue que les peintures courantes, émettent très peu de polluants lors de la fabrication et de l’extraction, sont sans COV, biodégradables et résistants aux taches. Ils sont préparés à partir de ressources saines et renouvelables telles que des résines, des huiles de plantes, des solvants au citron, de l’argile et des minéraux sans métaux lourds (ne sont donc pas exemptes d’allergènes).

La peinture minérale au silicate et les enduits naturels à la chaux sont très résistants à l’humidité. La peinture minérale est facile d’application, mais le temps de séchage est plus long que les autres types de peinture. Pour le plafond, la peinture au lait est recommandée.

Des produits naturels intéressants :

ACTION 3 : Posez d'autres matériaux

Outre le gypse et la peinture, il existe de nombreux revêtements intérieurs qui peuvent enjoliver les chambres et les pièces de séjour. Il suffit de choisir des matériaux sains, régionaux et à provenance recyclée. Par exemple : 

Blocs de verre

© Chris Blakeley Sous licence Creative Commons


BLOCS DE VERRE : fabriqués à partir de deux morceaux de verre fusionnés, ils s’installent comme la brique ou le béton et laissent passer la lumière. Coûteux, il faut confier l’installation à un professionnel.

Carreaux

© interiordesignmagz.com


CARREAUX : de verre, de terre cuite ou de pierre naturelle, il faut leur appliquer un scellant bouche-pores. Ils sont peu coûteux, faciles à entretenir et à poser soi-même. Ils sont vulnérables aux cassures et la saleté peut s’y accumuler plus facilement.

Lambris de bois

© Timabbot,t Sous licence Creative Commons


LAMBRIS DE BOIS : lames de bois dur s’emboitant pour former un cadre ou un panneau. Peuvent requérir l’application d’une couche de protection, mais, moins chers que le gypse, ils sont résistants aux chocs (idéal pour les cages d’escaliers et les endroits susceptibles d’encaisser des coûts) et présentent un impact environnemental minimal.

Panneaux de MDF

© www.made-in-china.com


PANNEAUX DE MDF : ils peuvent être posés directement sur la charpente, sans gypse. Peu coûteux, ils sont résistants aux écarts de températures et aux égratignures et sont faciles à installer. Par contre, ils dégagent des gaz nocifs qui proviennent de l’urée-formaldéhyde contenue dans la colle. La surface doit être finie – peinture, vernis, teinture, laque.

Pâte de verre

© www.archiexpo.fr


PÂTE DE VERRE : fabriqués à partir d'un mélange de granules de verre et de pigments colorants qui, lorsque cuit, se vitrifie, ces carreaux s'installent au mur comme la brique ou le béton, avec l'avantage de laisser passer la lumière, d'être plus écologique et d'être généralement vendus avec plus de 98 % de matériaux recyclés. Ils se vendent sous forme de mosaïque cousue sur un filet de nylon qui facilite la pose. Installer avec une colle blanche pré mélangée et un coulis sans sable.

Ex : Ardesia

Brique

© Timabbott, Sous licence Creative Commons


PIERRES ET BRIQUES DÉCORATIVES : recyclées, se collent au mur à l’aide d’un adhésif. Peuvent-être posées sur du gypse, du MDF, du béton ou autre panneau rigide. Résistent aux chocs, à la chaleur, sont légères, faciles à poser, mais coûteuses et il est difficile de retirer le gras et la poussière qui s’y dépose.

Murs en terre crue

© josephdavid.over-blog.com


MURS EN TERRE CRUE

(pisé, bauge torchis, paille, chanvre, etc.) : ils absorbent l’humidité, régulent la température par inertie thermique et constituent un bon isolant phonique. Leur énergie grise est très faible et sont des ressources locales, abondantes et renouvelables. Par contre, la main d’œuvre nécessaire à ce type de construction est plus importante.

 

RESSOURCES

  • Lafarge LiftLite Gypsum Wallboard, recyclé à 99 % et 25 % moins lourd 
  • La compagnie CGC fabrique du gypse composé de 4 % de matières recyclées post-consommation et de 94 % de matières recyclées post industrielle. Fabriqué au Québec, ce gypse est en vente partout. Optez pour
    • SHEETROCK FIRECODE Core (Type X) – 5/8’’
    • SHEETROCK Gypsum Panel ½’’
  • CertainTeed
    • AirRenew (choisir ceux provenant de l’usine de Toronto uniquement, ils le produisent à 99 % recyclé) - En convertissant de façon permanente les composés organiques volatils (COV) en composés inertes, ce panneau permet d’améliorer la qualité de l’air intérieur, pendant plus de 75 ans. 
    • GlasRoc Sheating Type X 5/8’ (choisir ceux provenant de l’usine de Toronto uniquement, ils le produisent à 96 % recyclé).
    • GlasRoc Shaftliner Type X 1’’ (choisir ceux provenant de l’usine de Toronto uniquement, ils le produisent à 100 % recyclé).
    • ProRoc Moisture & Mold Resistant Gypsum Board with M2Tech (Choisir ceux provenant de l’usine de Toronto uniquement, ils le produisent à 96 % recyclé).

Annuaire Écohabitation :

Les panneaux de gypse peuvent être recyclés à 100 % en fin de vie. Ces panneaux seront à leur tour broyés et réutilisés pour former de nouveaux panneaux de gypse synthétique. Pionnier dans le recyclage de gypse, Recycle Gypse est l’unique entreprise de ce genre au Québec. Dans le but de répondre au besoin grandissant de recyclage de ce matériau, ils offrent un système de cueillette du gypse provenant des sites de construction, de démolition ou de rénovation.