Les clôtures traditionelles constitués de bois, de métal ou de grillage créent une fragmentation du paysage,un morcellement de l'espace, en plus de leur côté parfois inesthétique. Ce phénomène empêche certaines espèces vivantes de se déplacer et porte donc atteinte à la biodiversité. Losqu'on veut créer une clôture écologique, on pensera à des alternatives qui apportent le plus possible à la faune un habitat, une source de nourriture, tout en gardant un rôle de limite visuelle et territoriale. Une belle manière d'attirer la présence des oiseaux dans votre cour sans avoir à s'occuper de remplir une mangeoire!

Les clôtures naturelles

Les haies champêtres constituées d'espèces locales variées sont intéressantes parce qu'elles offrent de la nourriture et une zone d'abri pour la faune. Vous pouvez y ajouter des arbustes à fruits pour créer une haie attirante pour les oiseaux en plus de barrière visuelle. L'association de plusieurs espèces végétales permettra d'étaler dans le temps les périodes de floraison.Vous considérez créer une haie dans votre cour et vous vous demandez quels arbustes planter? Commencez par vous informer sur les végétaux indigènes de votre région.

La taille des végétaux est à considérer lors de la création d'une haie. Si vous y intégrez des arbres, ils créeront éventuellement de grandes zones d'ombres sur le terrain alentour. Celle-ci peut être bienvenue, mais si votre espace et restreint, si vous comptez intégrer un potager ou des plantes qui nécéssite un bon ensoleillement, il faut prévoir l'ombre créée par la haie dans quelques années.

On peut aussi planter des arbustes le long de clôtures existantes et créer de petites ouvertures en bas pour permettre à la faune de traverser. En Grande Bretagne, des petites échelles en pente douce sont parfois placées contre des clôtures préexistantes pour permettre le passage de renards. Une jolie idée!

Le muret de pierres sèches est quant à lui est un excellent choix, puisqu'il offre un habitat aux insectes, aux petit animaux et à de nombreux végétaux. 

Les clôture en saule à croissance rapide

La clôture de saule est un bon example de côture écologique de plus en plus fréquente. Elle est constituée de saule tressé dont on fait pousser les rejets. On obtient alors un véritable écran vert qui devient une réserve alimentaire pour les abeilles. Depuis quelques années, les saules sont installés sur les terrains, en bordure de routes et en d’autres lieux pour fournir une forme de protection, en coupant le vent. Ils peuvent aussi cacher des matériaux coupe-son, fournissant ainsi un écran très efficace et esthétique. 

Le saule à croissance rapide est une plante indigène, très bien adaptée au climat québécois, et qui résiste bien aux attaques des parasites. Connu pour sa croissanc rapide (de 6 à 8 mètres en trois ans), le saule possède des racines qui se limitent à un petit rayon autour du tronc, contrairement au saule pleureur. Cette vivace demande peu d’intrants, et peu d’entretien et son sol n’a pas à être de grande qualité

Plusieurs compagnies peuvent réaliser ce genre de barrière végétale au Québec, consultez notre annuaire pour les connaitre.

Les plantes grimpantes pour des murs végétalisés

On peut verdir un mur ou une clôture existante en utilisant des plantes grimpantes. La végétation est plantée directement dans le sol, le long du mur (lierre, vigne vierge, etc.). La flore y puise son eau et ses nutriments.

Avantages :

  • Aucune installation préalable
  • Résistent à la sécheresse, au gel et aux inondations
  • Source de nourriture pour insectes pollinisateurs et oiseaux
  • Limitent la capacité de masse thermique du mur sur lequel elles poussent et contribuent au rafraîchissement de l'air ambiant.
  • Assèchent les fondations et protègent les murs de la pluie

Inconvénients :

  • Certaines plantes grimpantes s'enroulent autour des gouttières, obstruent les fenêtres, etc. Il faut donc contrôler leur développement.
  • Les racines peuvent se développer dans des murs fragiles comme ceux à la chaux hydraulique ou ceux en terre.

C'est une croyance populaire que les plantes grimpantes endommagent les murs de la maison. Les racines des plantes grimpantes se situent dans le sol: les plantes ne font que s'agripper aux murs grâce à leurs extrémités appellées vrilles, qui ne sont véritablement que des attaches pour la plante. Les vrilles ne servent pas à nourrir la plante et elles ne croissent pas à la recherche d'eau comme des racines. Cependant, ces attaches assez solides peuvent gravement abîmer le mur si elles sont arrachées de manière peu délicate ou par un coup de vent, par exemple. 

Par ailleurs, si le mur était déjà endommagé avant la pose de plantes grimpantes, il est possible que celles-ci aggravent les dommages en allant se fixer dans les fissures préexistantes. À ce moment, il est nécessaire de procéder à une réparation impeccable de votre mur extérieur. Il ne devrait pas y avoir de problèmes à végétaliser votre mur si celui-ci est en santé!

Une des alternatives à l'application directe d'une vigne sur votre mur serait simplement d'installer un grillage à un ou deux pieds de distance du mur. Votre nouvelle plante pourra ainsi s'y agripper en évitant tout contact avec votre mur. De plus, l'espace créé entre la grille et le mur restera frais en été, ce qui contribuera à climatiser votre demeure.

Les murs en gabion, une option écologique originale

Les murs de gabion sont aussi très intéressants. On insère des pierres entre deux grillages soudés, faits alliage d’aluminium galvanisé ou tiges métalliques en acier. Pour ceux qui aiment son look moderne, le gabion est une option durable qui ne demande pas d'entretien.Découvrez en plus sur les murs en gabion dans cet l'article complet sur le sujet.

Les murs de Gabion sont une excellente option pour construire des murs vegetaux
Le mur en gabion, une option écologique.

Il est aussi possibel de créer une clôture en partant du même principe mais en y ajoutant de la matières végétale comme des branches, des feuilles mortes, des aiguilles de conifères. Ces clôtures sont parfois appellées «clôtures à compost» ( compost fences). Le contenu se décompose avec le temps, il faut donc avoir assez de matière pour remplir le treillis de nouveaux de temps en temps. Le résultat est assez intéressant!

Les clôtures en treillis remplis de matières organique.
Les clôtures en treillis remplis de matières organique, des clôtures végétales originales.

Les murs végétaux

Les murs végétalisés, ou jardins verticaux, constituent une  nouvelle façon de concevoir des espaces verts, qui se développe principalement dans les villes.

Avantages du mur végétalisé

  • Tempère les îlots de chaleur des villes par la régulation de l’humidité et le rafraîchissement de l’air (différence d’environ 5 °C entre le mur végétal et le mur de brique conventionnel)
  • Climatise naturellement, avec une haute efficacité
  • S'utilise en tant qu'enveloppe de bâtiment, mur anti-bruit, clôture...
  • Améliore la qualité de l’air en agissant en tant que phyto-dépolluant
  • Transforme le carbone en oxygène
  • Permet d’accroître l’absorption de l’eau de pluie
  • Réduit le ruissellement en absorbant l’eau de pluie, un aspect non négligeable pour les villes bétonnées rencontrant des problèmes de débordement du réseau d’égout
  • Capte la poussière et divers polluants (ex. : COV)
  • Offre un refuge et une aire d’alimentation pour la faune locale
  • Contribue à la régulation thermique des bâtiments tout en leur offrant une protection contre l’effet corrosif des pollutions urbaines (pluie acide, pollution atmosphérique...)
  • Crée des conditions apaisantes par le simple bruit du vent dans les feuilles ou celui des oiseaux

Il existe différents systèmes de murs végétaux :

Le mur hydroponique

Le mur végétal hydroponique 
Le mur végétal hydroponique                                                                                © murmurevegetal.com

 

Fonctionnement : Un bac de réserve, une pompe et des tubes d'irrigations alimentent un mur de feutre où les plantes peuvent croître.

Avantages :

  • Structure légère, facile à mettre en œuvre
  • Possibilité de créer un véritable « tableau » végétal composé de diverses plantes aux couleurs et formes variées, dont les périodes de floraisons s'échelonnent sur l'année.
Inconvénients :
  • Peu économique et ni écologique en eau (circuit ouvert, beaucoup de perte)
  • Demande beaucoup d'entretien et des connaissances en culture hydroponique
  • Préférable pour mur végétal intérieur

 

La cage métallique

Le mur végétal avec cage métallique
Le mur végétal avec cage métallique.                                                    © murmurevegetal.com

 

Fonctionnement : Une cage métallique adossée à un mur existant qui contient un couvert végétal.

Avantages :

  • Pas d'entretien au quotidien
  • Alimentation d'eau en circuit fermé
  • Choix de végétaux diversifié

Inconvénients :

  • Coût
  • Nécessite souvent un substrat de sphaigne, non renouvelable

Vous en savez maintenant un peu plus sur les clôtures naturelles et les murs végétaux. Trouvez plus d'information sur l'aménagement paysager écologique dans les articles ci-dessous et dans notre guide de la construction écologique. 

Trouvez des professionnels et des produits ainsi que des projets de maisons écologiques exemplaires dans notre répertoire de l'habitation durable.