Compost et compostage: définitions

Le compostage est le processus de dégradation des matières organiques par l'eau, l'air et par des micro-organismes, des champignons et des bactéries du sol ainsi que par des organismes plus gros comme les vers de terre. Le produit de cette transformation, le compost, est semblable à de l'humus et constitue un amendement de choix pour le jardin. Lorsqu'on parle de compostage, on peut penser aux bacs de compost dans les cours de nos maisons, mais le compostage est aussi utilisé en agriculture pour gérer les déchets végétaux et animaux et maintenant à grande échelle dans les villes pour diminuer la quantité de matières résiduelles envoyées à l'enfouissement. 

La gestion des déchets et le compost au Québec

Les québécois produisent 340 kg de déchets résidentiels par personne chaque année. Au Canada, c'est de 35 à 45 % de ces déchets qui sont des déchets compostables. À l'échelle de la province, si tous ces déchets étaient compostés au lieu d'être envoyés aux dépotoirs ce serait une réduction considérable! Considérer les matières résiduelles compostables comme des déchets a un coût environnemental, bien sûr, mais génèrent aussi des dépenses majeures pour les villes et les municipalités. 

Les déchets qui peuvent aller au compost
La composition moyenne nationale en pourcentage des DSM résiduels (2016)  Source : Étude nationale de caractérisation des déchets, 2020

En ce moment au Québec, seulement 30% des résidents ont accès à un service de collecte des résidus compostables. Malgré les promesses du gouvernement québécois de s'attaquer à cet enjeu important, la date de mise en place de programmes de collecte à la grandeur de la province a encore une fois été repoussé, de 2022 à 2025. Le compostage domestique a donc toute son importance et il est pour l'instant une solution tout à fait valable pour la réduction des déchets.

Les avantages du compost

Le compostage a donc l'avantage de réduire les déchets à la source. Mais ce qui est encore mieux, c'est qu'il donne en retour un produit utile et précieux pour le sol de nos cour et de nos jardins. Le compost a en effet la capacité de rendre le sol plus fertile, d'améliorer sa texture, sa capacité à retenir l'eau ou à la laisser passer, selon les types de sol. Il remplace les engrais, peut être utilisé comme paillis.. c'est un grand allié du jardinier. On en produit non seulement pour réduire les déchets mais d'abord et avant tout parce que c'est le processus normal des choses que les matières organiques retournent à la terre et redevienne partie intégrante d'un sol sain et vivant. 

Les types de compost

Vous voulez composter à la maison? Plusieurs possibilité s'offrent à vous. En plus du traditionnel bac de compostage, vous pouvez opter pour le vermicompostage, ou le compostage de surface.

Acheter ou construire un bac de compost

Les bacs vendus en magasins sont adaptés au compostage domestique. Ils ont l'avantage d'être fermés pour garder les animaux à l'écart (quoique pour les ratons laveurs, ce n'est pas toujours facile! ). Puisqu'ils sont en plastique, bien qu'il ait une bonne durée de vie, il seront un jour brisés et il faudra s'en débarrasser. Leur format fait qu'il est un peu plus difficile de brasser le compost.

On peut aussi construire assez facilement son propre bac de compost. Nous vous expliquons comment le faire dans un autre article. La plupart des bacs faits maison sont en bois: soit fait de planches, de panneaux ou encore de palettes récupérées. Certains utilisent aussi du grillage métallique. Ces bacs ont l'avantage d'être de plus grande dimension que ceux du commerce si on le souhaite et de ne pas être fait de plastique.

Le bac de compost maison en bois
Le bac de compost fait maison, en bois                       

Faire du compost sans bac

Si vous avez assez l'espace pour faire votre compost mais que vous préférez ne pas dépenser pour l'achat d'un bac, ou que vous n'avez pas le temps, la motivation ou le savoir faire pour la construction d'un bac à compost maison, vous pouvez opter pour l'option la plus simple: le tas de compost! Empilez simplement les matières a même le sol. Le principe est le même que dans le bac, en moins esthétique et un peu moins pratique.

Le compostage de surface

Cette méthode est encore plus simple. On ajoute les résidus de tables et les déchets de jardin à la surface des planche de culture du potager ou bien dans les plates-bandes. Ce n'est pas une option qui convient à tous: beaucoup de jardiniers ne tolère pas de voir des restant de fruits et légumes "traîner " dans leur plates-bandes. C'est une méthode qui est plutôt utilisée dans le potager que dans les plates-bandes de fleurs... On peut penser par exemple aux fanes de carottes, ou aux branches taillées des pantes ornementales qui peuvent être laissée sur place pour se décomposer et enrichir le sol. L'idée semble étrange mais elle a fait ses preuves. Les vers de terre font le travail et font disparaître tout ses déchets plus vite que vous ne le pensez!

Le vermicompostage pour faire son compost en appartement
Le vermicompostage pour faire son compost en appartement                                     Photo de Sippakorn Yamkasikorn 

Faire du compost en appartement: le vermicompostage 

Ici, ce sont les vers rouge qui dévorent les déchets de table. Ce type de compost se fait à l'intérieur de la maison, ou l'été sur le balcon. À l'intérieur d'un contenant approprié qui peut être acheté ou construit soi-même, on accumule les déchets de table. Les vers, en se nourrissants des fruits, légumes et autres résidus, rejettent du fumier sans odeur. C'est l'option idéale pour les personnes vivant en appartement qui n'ont pas accès à une cour. Fait correctement, le bac de vermicompostage est sans odeur et ne demande pas beaucoup d'entretien. Nous vous parlons plus en détail du vermicompostage dans cet article.

Quoi mettre dans le compost

Le compost a besoin d'un apport équilibré de deux types de matières: celles qu'ont nomme matières brunes et celles qu'on appellent matières vertes.

Les matières brunes sont sèches. Le feuilles mortes, les petites branches, le foin ou la paille, les aiguilles de conifères séchées entrent dans cette catégorie. On peut accumuler celles-ci au moment ou elles sont disponibles en grande quantité, en gardant des sacs de feuilles mortes ramassées à l'automne par exemple.

Les matières vertes quant elles sont les déchets de table d'origine végétale, les résidus du jardin, le fumier,  les poils d'animaux, entre autres. Elles sont abondantes l'été pendant la saison du jardinage.

Quoi mettre dans le compost: les déchets de cuisine
Quoi mettre dans le compost: les déchets de cuisine font partie des matières vertes

En général, on n'ajoute pas au compost domestique de viande, de produits laitiers, de gras ni d'excrément d'animaux de compagnie. Pour pouvoir composter ceux-ci de manière sécuritaire, le tas de compost doit absolument atteindre une certaine température. C'est donc réservé aux habitués du compostage qui acquièrent les connaissances nécessaires pour le faire correctement.

Comment faire son compost?

Si vous voulez investir le moins de temps et d'énergie possible dans le compostage, vous pouvez tout simplement accumuler les matières dans le bacs de compostage et laisser la nature faire son travail. De cette manière, le temps de compostage est plus long, il pourrait prendre jusqu'à 2 ans pour que vos résidus soit transformé en compost noir ressemblant à de la terre et prêt à être utilisé. C'est l'option facile pour s'assurer de ne pas envoyer les résidus verts aux poubelles.

Pour accélérer le processus, le compost à avantage à être constitué de couches de matières brunes et de matières vertes en alternance et a être brassé régulièrement. Les matières ajoutées au compost se dégradent aussi plus rapidement si elles sont plus petites. Ainsi les micro-organismes une plus grande surface de travail. Vous pouvez donc hacher rapidement vos restant de cuisine si vous voulez accélérer le processus de décomposition. Nous vous expliquons comment réaliser un compost plus en détail et comment l'utiliser dans un autre article.

Les poules et le compost

Un autre moyen merveilleux de récupérer vos déchets organiques: les donner à vos poules! Vous pouvez considérer élever des poules dans votre cour, même en ville. Celles-ci mangeront une bonne partie de vos déchets de cuisine et de jardin. Elles vous fourniront en échange du précieux fumier, qui lui pourra enrichir... votre tas de compost!

Vous en savez maintenant plus sur le compost et son rôle dans le réduction des déchets domestiques. Découvrez d'autres pages sur  l'aménagement extérieur et le jardinage écologique dans les articles ci-dessous et dans notre guide de la construction écologique.

Trouvez des professionnels et des produits ainsi que des projets de maisons écologiques exemplaires dans notre répertoire de l'habitation durable.