Laine de roche à l'extérieur des murs de fondation: matelas ou panneaux rigides?

Mathieu Paquet 18 janvier 2017 20:16

Suite à la lecture du dossier « TOP 3 DES MEILLEURES PRATIQUES POUR UN SOUS-SOL EN CLIMAT FROID », je prévois isoler les murs de fondation de ma future construction par l'extérieur avec de la laine de roche. Notez que seuls les murs nord et ouest (en partie) seront sous le sol et qu'un crépis à base de chaux ferait office de finition extérieur. Après calculs, l'usage de matelas plutôt que de panneaux rigides reviendrait cinq fois moins cher au pi², à résistance thermique égale. Mais ceux-ci sont-ils suffisamment denses et résistants à la compression pour l'usage que je compte en faire? Par ailleurs, dans le but de profiter au maximum de la masse thermique, j'envisage appliquer une simple finition à base de chaux directement sur le béton côté intérieur. Selon mes lectures, la chaux ne tiendrait pas très bien sur le béton. Avez-vous des conseils ou suggestions à cet effet? Serait-il avisé d'appliquer une telle peinture immédiatement au retrait des coffrages pour profiter d'un niveau élevé d'humidité dans le béton? Mon fils étant sujet à l'asthme et sensible aux allergènes, je tiens à éviter les sous-couches et autres produits dégageant des COV. Merci pour vos conseils et votre travail d'exception!

Réponses (1)

Écohabitation 8 février 2017 15:06

Bonjour Mathieu, 

Votre question en continent 2. Premièrement, l'isolation. Les matelas sont moins chers pour une valeur R équivalente, mais sont plus épais et ne possèdent aucune densité. Un simple remblais va les écraser, ce n’est donc vraiment pas adapté à l’extérieur sous le niveau du sol. Optez pour laine de roche Comfortboard, et non par pour le Comfortbatt.

Deuxièmement, le crépi. Un crépi ou une peinture à la chaux directement sur du béton est très biocompatible. Il n’y a pas de raison pourquoi il n’y aurait pas d’adhésion. Mais pour maintenir l’aspect, il est important que le béton soit bien étanche de l’extérieur, sans quoi vous pourriez avoir des taches dû aux mouvements capillaires. L’isolation par l’extérieur est par ailleurs toujours idéal.

Aussi, le béton tire l’humidité très rapidement d’un produit qu’on lui applique. Dans le cas d’un crépi à la chaux, il serait bon d’humidifier le béton avant de procéder à la pose, évitant ainsi qu’il ne tire l’eau du crépi trop rapidement. 

Bons travaux,

Rechercher...