P

Triplex 1960 - Isolation partielle d'une structure en madriers, par l'intérieur. Gestion de la ventilation passive vs l'ajout d'isolation.

Pierre Menard 30 mars 2017

Bonjour a) Je désire isoler de l’intérieur un triplex en bois de madriers au fur et à mesure que j’effectue des rénovations. Est-ce un problème d’y aller pièce par pièce? Si par exemple j’isole, selon les règles de l’art (incluant coupe-vapeur), la cuisine. L’humidité qui ne pourra s’échapper n’ira-t-elle pas augmenter la charge en humidité des murs des autres pièces ? En isolant la cuisine à l’étage, la température des madriers de cette zone sera plus froide, ainsi que la brique extérieur que les pièces voisines et l’étage supérieur. Est-ce que cela peut créer une contrainte mécanique entre les zones (chaud-froid) des madriers, de la brique ? Créer un risque de condensation entre ces zones ? Lorsque nous isolons de l’intérieur, est-ce un scenario tout ou rien ? b)Dans un de vos articles sur la ventilation, vous indiquez que pour ce genre de maison, l’air pénètre par le sous-sol et migre vers le haut pour s’évacuer par le toit. Si j’isole l’appartement du sous-sol, vais-je causer des problèmes de circulation d’air? Il n’est pas possible d’installer un système d’aération pour ces vieilles maisons. P-e vaut-il mieux ne rien modifier à l’isolation, au risque de briser l’équilibre d’échange d’air ? c)Comment savoir si le mur extérieur, entre les madriers et la brique, est composé d'une membrane par-air ou par-vapeur ? Je ne voudrais surtout pas me retrouver avec un par-vapeur intérieur et extérieur! Dans ces années, étais-ce que des pare-air qui étaient installés? Merci

Réponses (1)