J'habite en bordure de la rivière L'Assomption. Au printemps l'eau inonde mon vide sanitaire puis se retire. L'installation d'une membrane est à peu près impossible. Que faire?

Jean Lapierre 24 août 2017 08:11

Au printemps l'eau peut monter à un niveau de trois pieds en-dessous du plancher d'infrastructure de la maison, et par conséquent la maison comme telle n'est pas inondée. Par ailleurs la dernière marche d'accès au vide sanitaire est située à peu près à ce niveau, et par conséquent une membrane ne pourrait pas être au-dessus de ce niveau. Le sol du vide sanitaire étant essentiellement en sable, peut-on penser qu'avec un système adéquat de ventilation/déshumidification/chauffage les normes du code du bâtiment sont respectées même sans membrane d'étanchéité? Merci

Réponses (1)

Écohabitation 28 août 2017 10:59

Bonjour Jean,

Si vous ne pouvez empêcher l'eau de pénétrer dans le vide sanitaire, il est important de freiner l'infiltration d'humidité qui en découle dans l'espace habitable. Nous vous conseillons de poser un frein de vapeur entre le vide et le plancher de la maison, si ce n'est déjà fait. Tenter de sceller les ouvertures également, telles que les portes et les entrées d'eau, par exemple. 

Vous pouvez également poser une pompe au sous-sol reliée à un drain extérieur pour retirer l'eau au fur et à mesure qu'elle pénètre. 

Une fois l'eau retirée, assurez-vous de tout assécher au mieux (déshumidificateur, aération). Soyez à l'affût des traces de moisissure sur les matériaux organiques. Ils faut impérativement les nettoyer s'il y en a.

Le Code de construction doit être respecté lors d'une construction ou de réparations majeures. 

Pour en savoir plus, faites une recherche par mots-clés dans notre section assistance ainsi que dans notre portail www.ecohabitation.com

bons travaux.  

Rechercher...