M

Nous voulons isoler les murs d'un logement centenaire. Est-ce que le polyuréthane est un bon produit si appliqué directement sur la brique?

Marie-Claude 10 juin 2011 11:28

Les murs extérieurs sont faits de deux épaisseurs de briques et nous avons complètement retiré les lattes de bois et le plâtre. Afin de ne pas perdre trop d'espace à l'intérieur du logement, nous pensions construire une charpente de mur en 2x3 et faire gicler 2'' de polyuréthane partout sur les murs. Est-une bonne solution ? Est-ce que l'on doit laisser un espace d'air entre la brique et l'isolant en appliquant plutôt des panneaux d'isolation ? Nous savons bien que nous n'aurons pas un R40 avec cette technique, mais puisque nous ne voulons pas perdre d'espace à l'intérieur et qu'il n'y a aucune isolation pour le moment, il s'agirait tout de même d'une nette amélioration. Par contre, nous voulons être sur que la technique soit bonne ! Merci beaucoup.

Réponses (3)

É
Étienne Brochu 27 juin 2011 10:02 Répondre

Attention ! L'isolation par l'intérieur d'un mur de brique extérieur et porteur peut amener des problèmes au niveau du mortier et de la brique elle-même. Ce type de mur à toujours été réchauffé par l'air de l'intérieur, ce qui empêchait le mortier et la brique de geler et ultimement, de s'effriter.

De la brique utilisée comme revêtement extérieur n'aura pas ce problème car il y a un espace d'air (aussi appelé écran pare-pluie) qui créera une dépressurisation entre la brique et le pare-air, attirant ainsi l'eau vers le bas du mur.

Dans ce cas, la meilleure méthode est d'isoler de l'extérieur, ce qui permet d'utiliser la brique comme revêtement intérieur, de protéger la structure de votre bâtiment des intempéries et surtout, d'utiliser la masse de brique comme une masse thermique.

Etienne Brochu, conseiller en efficacité énergétique pour Ecobatiment

A
Alain Hamel 27 juin 2011 17:32 Répondre

Étienne, je crois que tu as mal lu, on parle ici d'une cloison double avec jeu d'air entre deux épaisseur de brique, ce qui est relativement commun dans certains vieux secteurs d'origine anglaise, nous rencontrons souvent ce genre de construction dans les quartiers anglais ici, au Saguenay, et je te confirme que le risque est nul concernant les dangers que tu énumèrent.
Salut

Rechercher...