M

Quand il fait très froid en hiver, l’air devient excessivement sec (HR 18%) à l’intérieur avec un VRC. Quel serait le meilleur moyen d’humidifier une maison avec un chauffage hydronique?

Michel Gauthier 15 janvier 2012 18:25

On parle souvent de la capacité d’un VRC de déshumidifier en été. En saison chaude, l’humidité fait paraître la température plus élevée, on parle de l’indice humidex. La sensibilité varie d’une personne à l’autre, mais on reconnaît qu’un indice d’au moins 40 cause beaucoup d’inconfort. À l’autre bout de l’année c’est le contraire, dans nos régions, l’air extérieur est souvent très sec et le VRC assèche les maisons. Les constructions modernes sont très étanches (0,77 changement d’air à l’heure chez moi) et on n’a pas le choix de ventiler avec le VRC. Mais l’air devient vraiment trop sec, HR à 18 % deux fois cet hiver et sous les 30 % presqu’en permanence. J’ai des fenêtres à triple vitrage avec argon, alors je n’ai pas d’inquiétude au niveau de la condensation. J’ai un chauffage hydronique, alors il faudrait installer un humidificateur sur le tuyau de six ou sept pouces du VRC. À l’entrée ou à la sortie? Quel modèle choisir? Quelle puissance?

Réponses (3)

A
Alain Hamel 19 janvier 2012 23:56 Répondre

Bonjour M.Gauthier, Liliane a raison sur tous les points, de la programmation à la sélection du mode intermittent, par contre un facteur important doit être pris en compte, celui de la température de l'air d'admission... Voyez vous, la plupart des vrc possèdent une sonde interne de température, son fonctionnement est souvent faussé pas la longueur de la conduite d'alimentation et son degré d'isolation, normalement votre vrc devrait stopper l'échange d'air à un température extérieure de -25 deg C mais dans bien des cas j'ai constaté qu'il y'avait souvent un différentiel de 5 à 8 degrés entre ce qui est affiché au contrôle et la réalité, ceci cause un temps de fonctionnement plus long par temps très froid et contribue et à l'assèchement de votre air ambiant tout en augmentant le risque de givrage de la conduite d'alimentation et du cube d'échange. je vous conseille fortement de vérifier ce petit détail. Certains contrôles permettent de modifier les limites hautes et basses d'échange avec l'extérieur afin de compenser le différentiel.

Écohabitation 20 janvier 2012 10:50 Répondre

Merci des précisions Alain!

Rechercher...