Dans l'actualité sur les toits cathédrales, vous dites "Si vous utilisez de l’isolant perméable, besoin de deux barrières à l'air : l'une en dessous de l'isolant, et une au-dessus." je ne comprends pas.

Jean-Marie Simard 23 mars 2017 12:12

Je croyais réellement que pour un toit cathédrale pente 3/12 avec poutrelles de 24" de haut, j'avais un bon design avec 1:polyéthylène 10 mils, 2:cellulose 21"1/2, 3:2"1/2 d'air pour ventilation, 4:lattes, 5:osb et 6:tôles. Pourquoi rajouter une "barrière à l'air ??" par dessus la cellulose? Merci Jean-Marie famsim@videotron.ca

Réponses (1)

Écohabitation 3 avril 2017 17:44

Bonjour Jean-Marie, 

En effet, il s'est glissé une erreur dans l'article. Merci pour le commentaire!

Donc oui, votre conception est bonne. 10 mils est intense (on voit généralement 6 mils), mais ça ne cause pas de problème, c'est juste dispendieux un peu inutilement. Il est tout de même recommandable de mettre un plan de drainage, genre pare-intempérie Tyvek sous la tôle, car du condensa peut se faire sous certaines conditions météorologiques... on veut donc poser une couche de protection avec l’OSB. 

Bons travaux!

Rechercher...