A

Isolation saine d’un sous-sol. Comment faire ?

Audrey Delsemme Publié: 1 mai 2019 12:32Dernière modification: 2 mai 2019 15:30

Bonjour,

Nous souhaitons terminer le sous-sol de notre maison construite en 1992. Nous voulons éviter de procéder à des travaux d’isolation extérieur. Malheureusement, la fondation n’est pas imperméabilisée à l’extérieur avec une membrane noire. Elle présente toutefois une apparence saine et nous n’avons pas de problèmes d'humidité.

J’ai lu plusieurs articles sur votre site, mais plusieurs d’entre-eux remontent à quelques années. Initialement, nous souhaitions isoler les murs du plancher à la poutre de rive avec du polyuréthane giclé après assemblage de divisions en gardant 3/4" et plus entre la fondation et la division extérieure. De cette façon, je croyais imperméabiliser ma fondation par l'intérieur, protéger mon bois de l’humidité qui pourrait être transmise par le béton et obtenir pratiquement 4" d’isolant avec un facteur R=6.

Je sais que les polyuréthanes standards sont excessivement polluants et présentent des risques importants pour la santé. Je me demande ce qu’il en est des produits de polyuréthane dit écologique tel que le AIRMÉTIC SOYA HFO ou  WALLTITEMD Eco. Que pensez-vous de ces produits? Existe-t-il d’autres produits qui offrent l’effet imperméabilisant (humidité et radon) tout en ayant un faible impact sur l’environnement et sur la santé?

Dans un autre article, vous recommandiez ces 3 couches : uréthane, laine de roche entre les montants et gypse. L’utilisation de la laine de roche est t-elle recommandée pour réduire l’impact écologique? Avec les nouveaux uréthanes qui incorporent du plastique recyclé et dont l’agent de gonflement HFO n’est pas supposé avoir un impact sur la couche d’ozone, est-ce qu’il y a toujours lieu de ce méfier de ces produits autant pour l’environnement que pour la santé?

Selon notre situation, quels sont les meilleurs produits et pratiques en termes de santé et d’environnement?

Merci!

Réponses (1)

Rechercher...