Pour la récupération d'eau de pluie dans un contenant style fosse septique à l'extérieur; que doit-on savoir?

Charles Benoit 12 mai 2011 15:56

Existe-t-il des entreprises qui commercialisent des systèmes complet qu'on ajoute à la fosse septique? Je pense particulièrement à l'utilisation de cette eau, nous aurons besoin d'une pompe....de filtres à l'entrée.... En hiver l'eau gèlera??

Réponses (1)

Écohabitation 16 mai 2011 17:37

Bonjour,

L'eau de pluie peut être utilisée pour l'irrigation, pour le lavage, dans les toilettes, et peut même servir d'eau potable en certaines circonstances. L'eau de pluie a l'avantage d'être douce (faible présence de minéraux dissous) et son utilisation réduit le stress sur les aquifères.

Il existe plus d'un type de système de récupération des eaux de pluies. Le plus simple consiste en un simple baril, dans lequel l'eau qui s'écoule du toit par les gouttières est récupérée, afin d'être ensuite utilisée dans le jardin adjacent à la maison. Ce système est conçu pour une utilisation en été seulement. Ils sont utiles surtout en ville, car pour l'arrosage d'un jardin de grande taille, leur capacité d'environ 200 litres sera peut-être insuffisante.

Plus imposants, les systèmes avec réservoir souterrain demandent bien sûr des travaux plus importants. La terre est un bon isolant; si la citerne est située sous le niveau du gel, vous n'aurez pas d'ennuis pendant l'hiver, mais songez tout de même à isoler votre citerne avec un isolant rigide.

Les éléments d'un système de récupération de l'eau de pluie sont donc: l'aire de captage (habituellement la toiture), les épurateurs de toiture, les structures de transport de l'eau (gouttières et tuyaux), la citerne, le système de distribution et le système de traitement.

Si vous comptez boire l'eau, il est important que les différents matériaux qui entreront en contact avec l'eau soient inertes, c'est à dire qu'ils ne dégagent aucun composants dans votre eau. Conséquemment, le revêtement de toit a une grande importance. Par exemple, si votre toit est en acier galvanisé, il ne doit pas avoir été peint avec un produit toxique. Il est également primordial qu'il ne contienne pas de plomb, parfois présent dans les soudures. Les toitures à base de goudron libèrent des hydrocarbures et sont à éviter. On recommande en fait que l'eau collectée sur une toiture existante ne soit pas utilisée comme eau potable, car trop de facteurs inconnus pourraient en affecter la qualité. Si l'on refait la toiture, on pourra alors privilégier l'acier inoxydable ou l'acier galvanisé sans plomb. Autres facteurs à considérer pour la toiture: une pente prononcée est préférable à une pente douce, et une bonne exposition au soleil est préférable à la présence d'arbres, sources potentielles de contaminants provenant des insectes et fientes d'oiseaux.

Les épurateurs de toiture filtrent les débris, et éliminent les premiers 80 litres d'eau environ. Ceci aide à réduire les contaminants.

Les gouttières d'aluminium ou de vinyle conviennent à un système de récupération de l'eau de pluie, mais le PVC est moins recommandable d'un point de vue écologique. Les gouttières en zinc à 100% sont un bon choix. Assurez-vous que celles-ci ne favorisent pas la stagnation de l'eau: l'eau doit demeurer en mouvement pour rester fraîche. Au bout de la gouttière, une petite trappe retient les feuilles et autres débris. Un filtre à sédiments (bac de décantation) captera ensuite l'eau avant son entrée dans le réservoir.

Une citerne peut être en acier galvanisé, en béton, en fibre de verre ou encore en pierre. Si vous vous procurez une fosse septique, notez que le béton a un effet positif sur le pH de l'eau; l'eau de pluie est en effet plutôt acide. Une fosse septique utilisée comme citerne consiste en une version abordable de la citerne pour eau de pluie, car les fosses septiques sont produites en masse. Pour déterminer le volume nécessaire, vous pouvez vous fiez  au système LEED, qui préconise une capacité de rétention de minimum 117 litres par 100 pieds carrés de surface de toiture. Finalement, n'oubliez pas qu'il est important d'avoir un accès à votre citerne.

Alors qu'un réservoir au-dessus du niveau du sol peut n'avoir recours qu'à la gravité pour la distribution de l'eau (par exemple grâce au système Aquasaver, décrit ici), un réservoir souterrain nécessitera une pompe et un réservoir sous pression. Des pompes submsersibles abordables sont faciles à trouver.

Pour ceux qui opteraient pour une citerne hors-sol, songez à vous procurer une ou plusieurs citernes de transport usagées. D'un volume d'un mètre cube chacune (on peut les relier en série pour une plus haute capacité), ces citernes de polyéthylène avec cage de métal sont munies d'une valve de fermeture de qualité et coûtent entre 50 et 150 $. On peut les trouver dans les annonces classées. Ces citernes ne résisteront toutefois pas au gel et on ne peut les enfouir. Vous devrez donc, soit faire une vidange avant la saison froide, soit les placer à l'intérieur, dans votre sous-sol.

Le traitement de l'eau dépendra de l'utilisation que vous comptez en faire. Les épurateurs de toiture et le filtre à sédiments mentionnés plus haut forment une première ligne de défense. Pour rendre l'eau potable, la chlorination est une option, mais elle affectera le goût de l'eau. On peut donc opter pour un filtre à particules et un filtre à rayons UV pour la stérilisation de l'eau. Finalement, un filtre à osmose inverse éliminera les métaux lourds, engrais et pesticides. Si vous désirez utiliser l'eau à l'intérieur comme eau non-potable (dans les toilettes), prenez soin d'identifier les lignes d'eau non-potable à l'aide d'un ruban mauve. Un pompe pour puits de surface  peut être employée pour un système de distribution de l'eau de pluie dans la maison.

Finalement, pour un système clé en main, vous pouvez contacter la compagnie RH2O ou encore HG Environnment.

Si vous lisez l'anglais, nous vous recommandons l'excellent guide "The Texas Manual on Rainwater Harvesting" ouvrage de référence sur le sujet de la récupération des eaux de pluie.

Consultez aussi les questions suivantes dans La Ruche: Existe-t-il une solution adaptée et pas trop coûteuse pour installer un système de récupération d'eau de pluie"

Ou encore : Est-il sécuritaire de recycler les eaux grises à travers un filtre à sable lent pour les réutiliser dans la douche ou la laveuse?

 

Sources:

Rainwater Connection, Basic Components of a Harvesting System, http://www.rainwaterconnection.com/rainwater_harvesting/basic_components.htm

Environmental Building News, Rainwater Harvesting, Mai 1997.

Gagné, Stéphane et André Fauteux, La récupération de la pluie: tout naturel!, dans "La maison du 21e siècle, Été 2004

Texas Water Development Board, The Texas Manual on Rainwater Harvesting, 3e édition, http://www.twdb.state.tx.us/publications/reports/rainwaterharvestingmanual_3rdedition.pdf

Rechercher...